Antoine Griezmann connaît une période tumultueuse depuis son arrivée au Barça. En effet, il n’est pas encore parvenu à s’intégrer complètement dans son nouveau club. Les dirigeants du club catalan qui avaient dans le collimateur Lautaro Martinez pourraient profiter de cette situation pour prêter Griezmann à l’Inter Milan. Cela faciliterait le recrutement du jeune footballeur argentin lors du Mercato estival.

Antoine Griezmann dans une situation pour le moins compliquée

La rumeur selon laquelle Griezmann pourrait faire ses valises cet été pour rejoindre l’Inter Milan est de plus en plus persistante. En effet, selon le quotidien italien La Republica, le FC Bracelone s’est résolu à s’offrir vaille que vaille les services de Lautaro Martinez. Avec sa clause libératoire qui est estimée à 111 millions d’euros, proposer Griezmann en prêt aux Nerazzurri serait la meilleure alternative pour faciliter cette transaction. D’après les informations reçues, les dirigeants du club lombard étaient réticents quant à l’idée d’offrir un salaire astronomique au numéro 7 de l’équipe de France. Ce dernier percevait environ 17 millions d’euros en une saison. Par contre, ils sont plus intéressés par un prêt de deux saisons au plus.

Le champion du monde se retrouve en réalité dans une situation un peu embarrassante. Dans un grand club comme le FC Barcelone, les joueurs doivent être toujours performants pour répondre aux objectifs du club. Mieux, ils doivent réellement s’affirmer sur le terrain pour bénéficier d’une place de titulaire indiscutable. Depuis son arrivée, le natif de Mâcon n’a pas su convaincre les dirigeants à travers ses prestations.

Le Barça pourrait envisager une vente

En dehors de l’Inter, il y a plusieurs autres clubs qui seraient ravis d’accueillir dans leur effectif le joueur international français. Il s’agit notamment des clubs anglais comme Manchester United et Arsenal. D’après La Republica, ces cadors anglais suivent de très près la situation de l’attaquant français. Le club catalan devant des offres alléchantes pourrait privilégier une vente à un prêt.