Steve Buscemi se souvient du SSPT après avoir fait du bénévolat à Ground Zero le 11 septembre

Buscemi a déclaré que le capitaine des pompiers lui avait dit qu’il était le bienvenu pour se porter volontaire à nouveau avec l’entreprise, et qu’il l’a fait pendant les prochains jours.

Dans un article pour le magazine TIME, également publié jeudi, l’acteur a rappelé plus de ce qu’il a vu à Ground Zero.

« [I] trouvé une place dans une brigade de seaux. Au lieu que l’eau montait, c’était des décombres qui descendaient « , a écrit l’acteur à propos de ce qu’il a vu à Ground Zero. C’était dérangeant. La poussière? C’était plus une nuisance: du béton pulvérisé et qui sait quoi qui obstruait un masque facial, si vite que vous travailliez mieux sans un. Quelqu’un dirait : ‘Cela va probablement nous tuer dans 20 ans.’ « 

Contrairement à des dizaines de personnes qui se trouvaient à Ground Zero ou à proximité pendant et après les attaques, Buscemi a déclaré qu’il n’avait pas eu de problèmes de santé physique persistants.

« Mais définitivement, le stress post-traumatique, absolument », ai-je dit à Maron. « Je n’y suis resté que cinq jours. Mais quand j’ai arrêté d’y aller et que j’ai en quelque sorte essayé de revivre ma vie, c’était vraiment, vraiment difficile. J’étais déprimé. J’étais anxieux. Je ne pouvais pas prendre une décision simple C’est toujours avec moi. C’est toujours, vous savez, comme il y a des moments où je parle du 11 septembre et je me sens et je suis juste là-bas. Je commence juste à m’étouffer et je me rends compte, ‘ Ah, c’est toujours une grande partie de moi. ‘ »

Share