Stock SOS: évitez SOS Limited même si la crypto rebondit

Au moment d’écrire ces lignes, les crypto-monnaies se vendent. Les remarques récentes d’Elon Musk peuvent en être la cause. Même avec la volatilité récente, je reste un taureau à long terme sur la crypto. Pourtant, ne prenez pas cela pour dire que j’ai changé d’avis sur SOS Limited (NYSE:SOS) Stock.

une plate-forme de minage cryptographique

Source: Mark Agnor / Shutterstock.com

En mars, j’ai expliqué pourquoi vous n’aviez pas besoin d’être un ours crypto pour éviter cela Bitcoin (CCC:BTC-USD) jeu minier. Autrement dit, bien que cette classe d’actifs alternative ait un grand potentiel à long terme, cette action douteuse était clairement un nom à éviter.

Avancez de deux mois, et cela reste à être le cas. Même si l’intérêt pour le minage de cryptos s’estompe, ainsi que les performances récentes de BTC, ont considérablement réduit ce stock.

Les prix de la crypto peuvent être une épée à double tranchant pour des jeux miniers comme celui-ci. Si les prix sous-jacents augmentent, les actions comme celle-ci augmentent encore plus. La raison? Levier d’exploitation. La plupart de ses coûts étant fixes, une augmentation des prix se traduit par une plus grande partie de l’augmentation qui tombe directement au résultat net. D’un autre côté, cependant, la baisse des prix a un impact plus important (dans un mauvais sens) sur la rentabilité.

Mais, quelle que soit la direction future de Bitcoin, ce stock est toujours en difficulté. Avec d’autres préoccupations à portée de main, pas seulement le prix sous-jacent de la cryptographie, la meilleure décision reste de rester à l’écart.

SOS Stock a plus de marge de manœuvre

Il est trop tôt pour dire si la vente de crypto susmentionnée se poursuivra. Ou s’il s’agit simplement d’un cas de volatilité à court terme. Mais que les principales crypto-monnaies se rétablissent ou non, SOS Limited a plus de marge de manœuvre.

Comment? Pour commencer, les actions ont peut-être chuté de 35% au cours du mois dernier et d’environ 80% de leurs sommets. Mais sa valorisation n’a toujours pas beaucoup de sens. Sur la base de son nombre d’actions, SOS a une capitalisation boursière d’environ 560 millions de dollars aux prix actuels (environ 3,10 dollars par action). Comparé à ses revenus 2020 (environ 49,5 millions de dollars), c’est une évaluation insensée.

Même par rapport à ses propres projections pour cette année (286% de croissance des revenus, à environ 191 millions de dollars), une grande partie de la croissance possible de ses revenus (qui dépend à la fois des prix élevés du Bitcoin et de la mise en ligne réussie de ses nouvelles plates-formes minières) est prise en compte dans son cours de bourse.

Maintenant, si les prix de la crypto rebondissent, nous pourrions voir des baisses de prix moins spectaculaires au jour le jour pour les actions SOS. Mais la valorisation n’est pas le seul problème à résoudre. Il y a également d’autres préoccupations en jeu. Certains d’entre eux sont plus généraux et s’appliquent à tous les jeux de crypto-minage. D’autres sont spécifiques à l’entreprise. Quoi qu’il en soit, comme la tendance haussière de ce titre parmi les spéculateurs s’est dissipée depuis longtemps, ces problèmes ajouteront une pression à la baisse supplémentaire sur le titre.

De nombreux risques demeurent

Vous pouvez diviser les risques avec ce stock en deux catégories: spécifiques à l’industrie et spécifiques à l’entreprise. Par secteur spécifique, j’entends le risque inhérent à toute sorte de société minière Bitcoin. Tout d’abord, bien sûr, il y a les pertes démesurées possibles liées à la baisse des prix de la cryptographie, contre toute manne démesurée résultant de la hausse des prix. Deuxièmement, le crypto mining n’est pas une licence pour imprimer de l’argent.

Comme je l’ai dit lorsque je parle d’une autre grande société cotée en bourse dans cet espace, le crypto mining n’est pas un type d’opération «set it and forget it». Et je ne parle pas seulement des défis possibles liés à l’acquisition de plates-formes minières, qui, en raison de l’essor de la cryptographie, sont rares. Il y a aussi le facteur «taux de difficulté». Autrement dit, avec le temps, il faut une puissance de calcul de plus en plus grande pour «miner» Bitcoin. À son tour, l’augmentation des taux de difficulté signifie que les mineurs comme celui-ci finiront probablement par extraire moins de pièces que prévu précédemment.

Alors, qu’en est-il des risques spécifiques à l’entreprise? Je fais référence aux nombreuses accusations que les vendeurs à découvert vocaux ont portées contre l’entreprise au cours des derniers mois. Bien sûr, les vendeurs à découvert ont un objectif. Certaines de leurs affirmations ont peut-être été exagérées. Mais étant donné que la société elle-même a admis qu’une partie de ce dont les courts métrages l’accusaient était vraie, il y a du crédit dans les affirmations selon lesquelles tout ne va pas avec cette société.

En d’autres termes, le fait que ce mineur ait beaucoup plus de drapeaux rouges que ses rivaux montre que c’est une situation «à l’écart».

L’essentiel? Évitez SOS Limited.

Seul le temps nous dira si les sociétés minières Bitcoin dans leur ensemble peuvent répondre aux attentes. Même si les prix de la cryptographie se rétablissent et continuent de se diriger vers des niveaux de prix plus élevés, des facteurs tels que le taux de difficulté ne permettent toujours pas de savoir si cet espace deviendra une industrie très rentable.

En plus des préoccupations générales concernant les jeux de crypto-minage, le stock SOS est livré avec un sac à main de ses propres problèmes. Entre une valorisation riche et les drapeaux rouges qui l’entourent, cela reste un nom à éviter. Même si Bitcoin rebondit.

À la date de publication, Matt McCall occupait un poste dans Bitcoin.

Le membre du personnel de recherche d’InvestorPlace principalement responsable de cet article occupait un poste dans Bitcoin.

Matthew McCall a quitté Wall Street pour réellement aider les investisseurs – en les faisant entrer dans les tendances les plus importantes et les plus révolutionnaires du monde AVANT quiconque. Cliquez ici pour voir ce que Matt a dans sa manche maintenant.