Surer: Vettel n’est pas chez Aston pour donner une belle apparence à Stroll

Alors qu’il semble que de nombreux parieurs respectés, parmi lesquels d’anciens pilotes de Formule 1, s’unissent pour remettre en question la forme en spirale de Sebastian Vettel, Marc Surer a des déclarations récentes absurdes faites par certains des plus anciens hommes d’État du sport.

L’ancien coéquipier de Red Bull de Vettel, Mark Webber, a récemment demandé “combien de balles a encore Seb?” et David Coulthard a lancé une théorie du complot ridicule suggérant que le quadruple champion du monde de F1 est une mesure pour affirmer la stature de Lance Stroll en tant que pilote de course.

En termes simples, Aston Martin empêche Seb de donner une belle apparence à Lance!

Comme si Lawrence Stroll et ses associés fortement investis accepteraient une telle notion car ils injectaient des sommes substantielles dans Aston Martin, il y a longtemps, transformant un projet jadis vanité, pour amener Lance en F1, en bien plus que cela.

Réagissant à la théorie de grande envergure de Coulthard, Surer a déclaré à Motorsport-Total: «C’est absurde, Vettel est beaucoup trop cher pour de tels jeux et un homme d’affaires ne ferait pas cela.

«Vettel est quelqu’un qui peut développer une voiture. Il a prouvé que chez Red Bull quand il a aidé à construire l’équipe et les voitures gagnantes, c’est sur quoi Aston Martin va s’appuyer – il n’est pas là pour donner une belle apparence à Lance.

«La promenade est rapide, c’est un talent. Même si son père a dépensé beaucoup d’argent pour sa carrière. Vous devez admettre: le gars est rapide. C’est pourquoi il ne sera pas facile pour Vettel de le battre. Mais qu’ils tentent délibérément de battre Sebastian pour montrer à quel point Stroll est bon, c’est un non-sens

Alors que Vettel ne s’est pas rendu service avec une performance épouvantable lors de l’ouverture de la saison à Bahreïn, Mattia Binotto a également profité de l’occasion pour faire l’éloge de Charles Leclerc et du remplaçant de Vettel, Carlos Sainz, le patron de Ferrari heureux de déclarer qu’il avait enfin deux pilotes sur lesquels il pouvait compter.

Surer a déclaré à propos du commentaire: «Je pense que c’est un peu injuste de Binotto. L’année dernière, la Ferrari était vraiment très, très difficile à conduire. Leclerc tournait parfois pendant l’entraînement mais il s’en sortait mieux que Vettel.

“Maintenant le [Ferrari] est de bien meilleure humeur, vous pouvez voir que c’est plus cohérent. C’est pourquoi la comparaison est injuste », a soutenu le starter du Grand Prix 82 fois devenu expert.