Surprise au Japon : Yabuki arrache le championnat du monde WBC Mini Fly à Kenshiro Teraji

Mercredi matin en Espagne, il y a eu l’une des surprises de l’année, pas aussi médiatisée que d’autres, étant au Japon et aux poids légers.

Masamichi yabuki (13-3, 12 KO) a été imposée avant la limite au jusqu’à aujourd’hui champion du monde de mouche légère WBC, Kenshirô Teraji (18-1, 10 KO), au 10e tour. On prévenait déjà en avant-première de la lourdeur des mains du nouveau propriétaire de ceinture, qui vient de vaincre le covid, et c’est ce qui a prévalu dans la soirée japonaise.

Le challenger était meilleur que Ken Shiro dès le début, avec des premiers tours nettement supérieurs à courte et moyenne distance, montrant une meilleure compréhension du combat. Dans les tours centraux, l’ancien champion a équilibré les forces, endommageant et marquant les yeux du challenger, qui semblait s’estomper à mesure que les hostilités avançaient, peut-être à cause des séquelles de sa récente maladie. Cependant, Yabuki a réussi à retrouver une nouvelle vigueur dans les derniers instants, frappant Teraji du centre du ring vers les cordes, un endroit d’où l’ancien détenteur de la ceinture ne savait pas ou ne pouvait pas quitter, avec lequel l’arbitre a décrété la fin du match. actions, le KO technique.

Avec ce résultat, nous avons un nouveau combattant à ajouter à la liste des champions du monde dans une catégorie qui aura de l’importance sur l’undercard de Sandor Martín et Mikey García avec Elwin Soto vs. Jonathan Gonzalez.

Share