Système national de retraite : désormais, un choix plus large de fonds de pension dans le NPS

Le fonds de pension fera preuve de toute la diligence et de la prudence nécessaires dans l'exercice de ses fonctions et dans la protection des droits et intérêts des souscripteurs.Le fonds de pension fera preuve de toute la diligence et de la prudence nécessaires dans l’exercice de ses fonctions et dans la protection des droits et intérêts des souscripteurs.

Afin de rendre le système national de retraite (NPS) plus transparent, d’augmenter la base d’abonnés et d’assurer une croissance ordonnée, le régulateur des fonds de pension a pris une série d’initiatives facilitant le processus de transaction pour les abonnés et les points de présence (PoP).

L’Autorité de réglementation et de développement des fonds de pension (PFRDA) a maintenant publié des directives pour l’ouverture de l’enregistrement « à la volée » des fonds de pension sur une base continue afin de gérer les actifs de retraite des abonnés au NPS dans le cadre des régimes du gouvernement central, des régimes publics des États, des régimes du secteur privé et d’autres régimes réglementés par celui-ci. Il a modifié les règlements du NPS Trust pour le suivi et l’évaluation de toutes les activités opérationnelles et de niveau de service ou de gestion des investissements des fonds de pension, de la banque fiduciaire, des dépositaires et des agences centrales de tenue de registres pour les sorties et les retraits. Le régulateur a également modifié la réglementation des points de présence (PoP) pour les rendre plus efficaces.

Enregistrement de nouveaux fonds de pension
Chaque année, le régulateur ouvrira l’enregistrement « à la volée » pour les fonds de pension pendant 30 jours. L’entité intéressée devra faire une offre pour être sélectionnée en tant que sponsor d’un fonds de pension. S’il est sélectionné, il devra lancer une société distincte pour être enregistrée en tant que fonds de pension par le régulateur. Un fonds de pension est un intermédiaire auquel un certificat d’enregistrement a été délivré par le PFRDA pour percevoir les cotisations, les accumuler et effectuer les versements au souscripteur. Le fonds de pension fera preuve de toute la diligence et de la prudence nécessaires dans l’exercice de ses fonctions et dans la protection des droits et intérêts des souscripteurs.

Le fonds de pension sera soumis à un audit des régimes de retraite par le NPS Trust conformément aux dispositions du règlement PFRDA (NPS Trust), du règlement PFRDA (fonds de pension) et des dispositions de l’accord de gestion des investissements, etc. La proposition commerciale des candidats présélectionnés seront évalués sur la base des cotations soumises par rapport à la fourchette des frais de gestion des investissements (FMI) applicables. Le « régime par défaut » sera géré par les fonds de pension qui sont des entreprises publiques. Le sponsor d’un fonds de pension devra avoir au moins cinq ans d’expérience dans la gestion de fonds (marché actions et marché de la dette).

Le régulateur a fixé des frais de gestion d’investissement maximum basés sur les actifs sous gestion – jusqu’à Rs 10 000 crore est de 0,09 % ; Rs 10 000 crore à Rs 50 000 crore est de 0,06 %; Rs 50 000 crore à Rs 1 50 000 crore est de 0,05 % et au-dessus de Rs 1 50 000 crore, c’est 0,03 %. Les demandeurs peuvent proposer et facturer des frais inférieurs pour les dalles, sous réserve d’un plafond inférieur de 0,03 % pour chaque dalle. Les taux des frais de gestion des investissements comprennent les frais de courtage, les frais de garde et les taxes applicables sur ceux-ci, sous réserve d’un taux de courtage maximum autorisé à être facturé au régime par les fonds de pension à 0,03 % (y compris les taxes applicables sur le courtage) sur les transactions sur actions uniquement. Le fonds de pension chargera ses frais de gestion des investissements sur la valeur nette d’inventaire sur une base quotidienne et les charges (revenus) accumulés seront perçus par lui à la fin de chaque trimestre, sur les comptes bancaires du régime maintenus auprès de la banque fiduciaire.

Points de présence
Pour les PoP, le règlement modifié souligne qu’ils doivent transférer les cotisations reçues du souscripteur ou de leur employeur ou déduites du salaire des employés sur le compte NPS Trust tenu auprès de la banque fiduciaire et télécharger les fichiers de cotisations des souscripteurs auprès de l’agence centrale de tenue des dossiers le délai fixé par le régulateur.

Chaque point de présence disposera d’un compte de collecte au nom de « Nom du PoP – Compte de collecte – nom du régime de retraite – NPS Trust » et un tel compte sera un compte non retirable avec une option de transfert des fonds vers NPS Compte en fiducie ou seulement dans des cas exceptionnels tels que des écritures erronées, des écritures non identifiées ou un montant n’appartenant pas à la contribution du souscripteur. Tous les PoP ayant des comptes bancaires avec une nomenclature différente devront se conformer à cette condition dans un délai de 90 jours.

Obtenez les cours boursiers en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, meilleurs perdants et meilleurs fonds d’actions du marché Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share