Taliban : « Tout ce qui est contre l’Islam ne sera PAS toléré », déclare un porte-parole | Monde | Nouvelles

S’exprimant lors d’une conférence de presse mardi à Kaboul, la capitale afghane, le porte-parole des talibans a expliqué comment l’avenir de l’Afghanistan respectera son « éthique nationale » et sa « tradition nationale » en vertu de la stricte charia. Il a poursuivi en insistant sur le fait que « personne ne sera autorisé à s’immiscer » dans les intérêts islamiques de l’Afghanistan et a déclaré que tout ce qui va « à l’encontre » de cette doctrine ne sera pas toléré. Ses paroles fortes viennent alors que les talibans sont sur le point de revenir en arrière des décennies alors que les femmes seront obligées de rester à la maison et que les filles de plus de 12 ans seront bannies de l’école.

Le porte-parole des talibans a déclaré : « L’islam est important en Afghanistan et tout ce qui est contre l’islam ne sera pas accepté !

« Tous auront des droits sous l’égide de l’Islam. »

Et dans une affirmation bizarre, il a ajouté : « Nous voulons que le monde nous fasse confiance afin que nous puissions travailler pour le mieux-être du peuple afghan.

« L’Afghanistan a une éthique nationale, une tradition nationale. »

JUST IN Fury alors que l’étudiant « idiot » Miles Routledge se montre alors que la RAF l’évacue d’Afghanistan

Mais dans un avertissement sévère, Mujahid a déclaré : « Et personne en Afghanistan ne sera autorisé à s’immiscer dans ces choses. »

Les règles précédentes des talibans étaient basées sur une interprétation stricte de la charia.

L’accès des femmes à l’éducation et au travail était auparavant restreint et les châtiments publics, notamment la lapidation à mort et les exécutions, étaient monnaie courante.

Le groupe nie vouloir un retour à ce type de gouvernance en Afghanistan, déclarant qu’il recherche un « véritable système islamique » en Afghanistan.

LIRE LA SUITE Un journaliste de CNN fait face à un contrecoup pour avoir qualifié les talibans d' »amicaux » alors qu’ils crient « mort à l’Amérique »

Sous le régime des talibans de 1996 à 2001, les femmes n’étaient pas autorisées à travailler et devaient se couvrir le visage tandis que les filles pouvaient aller à l’école mais devaient partir à l’âge de 12 ans.

Le groupe a également interdit la télévision, la musique et les cinémas. La BBC a rapporté mardi que la musique publique dans les centres commerciaux avait déjà été coupée après la prise de contrôle des talibans à Kaboul.

Des livres et des reliques non islamiques ont également été détruits, notamment les statues du Bouddha de Bamiyan dans le centre de l’Afghanistan en 2001.

Les talibans ont pris le contrôle de l’Afghanistan à la vitesse de l’éclair ces dernières semaines alors que le gouvernement s’enfuyait et que l’armée se retirait. l’aéroport de Kaboul.

Share