talkSPORT rejoindra le football anglais dans le boycott des réseaux sociaux ce week-end afin de lutter contre les abus et la discrimination

talkSPORT a annoncé avoir rejoint le boycott des médias sociaux annoncé par le football anglais en réponse aux abus discriminatoires continus et soutenus reçus en ligne par les joueurs et de nombreux autres joueurs liés au football.

talkSPORT et talkSPORT 2 ne publieront aucun contenu sur leurs canaux de médias sociaux à partir de 15 heures le vendredi jusqu’au mardi 4 mai.

.

Les autorités du football s’emploient à éliminer le racisme du jeu et talkSPORT soutient pleinement le combat

Le boycott vise à encourager le gouvernement à présenter de toute urgence une législation sur les préjudices en ligne, pour aider à assurer la sécurité des personnes en ligne.

Le responsable de talkSPORT Lee Clayton a déclaré: «TalkSPORT est fier de se joindre au boycott des réseaux sociaux pour défendre ceux qui ont subi des abus réels et durables sur les réseaux sociaux.

«Les réseaux sociaux de talkSPORT sont une partie importante de notre offre multimédia avec 5,6 millions d’abonnés sur nos plateformes sociales. Mais le moment est venu de se tenir aux côtés de la communauté du football contre la haine.

«Le racisme est bien sûr une grande partie de ce boycott. Mais cela englobe également le sexisme, les contenus haineux et hostiles, la discrimination et les abus en général. En tant que station, nous prenons des mesures pour protéger nos propres présentateurs contre les abus des trolls des médias sociaux et c’est une déclaration importante que la haine en ligne ne sera pas tolérée. “

Il a été annoncé la semaine dernière que l’ensemble du football anglais boycotterait les réseaux sociaux ce week-end pour protester contre le racisme en ligne.

Tous les clubs de la Premier League, de la Ligue anglaise de football, de la Super League féminine et du Championnat féminin désactiveront leurs comptes Facebook, Twitter et Instagram de 15h le vendredi 30 avril à 23h59 le lundi 3 mai.

Tyrone Mings a récemment révélé qu'il avait subi des abus racistes - rejoignant une longue liste de joueurs ayant fait l'objet de commentaires dégoûtants

. – .

Tyrone Mings a récemment révélé qu’il avait subi des abus racistes – rejoignant une longue liste de joueurs ayant fait l’objet de commentaires dégoûtants

Le mouvement sismique – qui implique la FA, la PFA, la LMA, le PGMOL, Kick It Out et la FSA – a été annoncé après que de nombreux joueurs ont subi des abus racistes sur les réseaux sociaux ces derniers mois.

Une longue liste de stars du football ont partagé des messages ignobles qui leur ont été envoyés en ligne cette saison et des questions continuent d’être posées sur ce qui est fait pour l’empêcher de la part de Facebook, Twitter et Instagram.

Swansea et Birmingham, ainsi que la légende d’Arsenal, Thierry Henry, ont déjà organisé des boycotts alors que les plateformes en ligne appelaient à agir davantage et à éradiquer la discrimination.

S’adressant à talkSPORT plus tôt cette semaine, Henry a déclaré: «Le football est puissant. La presse est puissante et si nous nous réunissons et la force du peloton peut accomplir quelque chose.

«C’est le début et j’espère que cela pourra continuer.

«Nous pouvons avoir un impact sur les personnes qui parlent sur ces plates-formes ou nous pouvons protéger notre jeu.

La légende d’Arsenal, Thierry Henry, partage ses réflexions sur les abus sur les réseaux sociaux et fait l’éloge du prochain black-out du football anglais pour lutter contre le racisme

«Nous avons vu quand tout le monde s’est réuni la semaine dernière ce qui s’est passé avec la Super League. Cela a duré deux jours.

«Si tout le monde se réunissait sur les questions de racisme, d’intimidation, quel que soit le problème que nous avons dans notre jeu, des choses peuvent arriver.

«Si vous venez en tant qu’individu, personne ne s’en soucie. Les entreprises ne se soucient que lorsque vous venez en pack.

«Quand les gens parlent, les gens obtiennent quelque chose.

«Ce fut une belle victoire pour tous ceux qui aimaient le football. Lorsque nous nous réunissons tous, personne ne peut rien faire.