Tatum, avec 50 points, détruit Washington et Boston jouera avec les Nets

19/05/2021 à 08h00 CEST

. / Boston

Pouvoir en avant Jayson Tatum a brillé avec 50 points, dont 32 dans la deuxième partie, et Les Celtics de Boston ont facilement battu les Wizards de Washington 118-100 dans le deuxième match de play-in des séries éliminatoires de la Conférence de l’Est qui lui a assuré la septième place dans la compétition d’après-saison.

Boston a ouvert la deuxième mi-temps avec une séquence de 22-4, ce qui leur a donné une avance partielle de 74-58, ce qui serait décisif après être entré à la mi-temps avec une course de 52-54. Washington s’est rapproché de 91-84 au quatrième quart, mais Boston a répondu avec une autre séquence de 15-6 qui a augmenté l’avance à 106-88 avec 5:32 minutes à jouer et tout a fonctionné en leur faveur.

Malgré la perte du match, l’équipe de Washington aura l’occasion de jouer le troisième play-in contre les Indiana Pacers, qui ont battu Charlotte Hornets 144-117. Le duel aura lieu vendredi, dans la capitale nationale, et définira l’équipe qui occupe la huitième place des éliminatoires de la Conférence Est et affrontera les Sixers de Philadelphie au premier tour, le meilleur bilan de la saison régulière.

Pendant ce temps, les Celtics ont commencé à penser aux Brooklyn Nets, deuxième classés en Conférence Est, avec lesquels ils vont affronter, à partir de samedi, au premier tour, en étant l’équipe visiteuse et sans avoir l’avantage du terrain.

Tatum a joué 41 minutes au cours desquelles il a marqué 14 des 32 tirs sur le terrain, dont 5 des 12 tentatives à 3 points, et a été parfait de la ligne du personnel (17-17). Il a également joué un rôle de premier plan dans le jeu intérieur avec huit rebonds, dont six défenseurs, ont distribué quatre passes décisives, il a récupéré une balle, en a perdu deux autres, a mis deux blocs et n’était qu’une faute personnelle. Tatum a marqué 40 points ou plus cinq fois cette saison. Ils ont battu les Wizards 38-26 au troisième quart. Il a marqué 14 points sur les 11 revirements de Washington en première mi-temps.

La base Kemba Walker a ajouté 29 points, dont six à 3 points en 14 tentatives, en tant que deuxième meilleur buteur de Boston, et il a également fait sa marque à l’intérieur de la peinture en saisissant sept rebonds. Le centre canadien Tristan Thompson est devenu le sixième joueur en contribuant un double-double de 12 points, 12 rebonds et deux passes, dans les 30 minutes qu’il a jouées comme réserve. Aucun autre joueur des Celtics après Tatum, Walker et Thompson n’a dépassé la barre des 10 points et, en tant qu’équipe, Boston a à peine réussi 40% des buts sur le terrain.

L’escorte Bradley Beal avec 22 points, neuf rebonds et six passes il a fini par mener l’attaque pour les Wizards, qui n’avaient pas non plus sa meilleure inspiration en tant qu’équipe. Le meneur de jeu All-Star, Russell Westbrook, ne pouvait pas non plus être un facteur de victoire, malgré un double-double de 20 points, 14 rebonds, cinq passes, récupéré trois balles, en a perdu quatre, mis deux blocs et commis cinq fautes personnelles. La réserve Ish Smith avec 17 points était le sixième joueur des Wizards, qui avait également le soutien du centre Daniel Gafford, qui est sorti du banc et a atteint 12 points et capturé cinq rebonds qui l’ont laissé comme le quatrième joueur de Washington à réaliser deux- nombres de chiffres. Le gardien brésilien Raúl Neto, qui a commencé avec les Wizards après avoir raté les deux matchs précédents en raison d’une blessure, est allé sans marquer après avoir raté les deux buts qu’il a faits, y compris une tentative de 3 points, a attrapé un rebond, a donné une aide, a perdu deux balles et commis deux fautes personnelles. Beal et Westbrook n’ont pas non plus bien commencé le match à l’attaque, combinant pour six points sur 2 des 9 tirs au premier quart.