Accueil Technologie C’est le principal vendeur de smartphones

C’est le principal vendeur de smartphones

Depuis quelques années, de nombreux spécialistes se seraient demandés ce qu’il adviendrait d’Apple dans le monde des smartphones, après que la concurrence a crû de façon exponentielle et que la société dirigée par Tim Cook semble avoir perdu sa grande touche d’innovation.

Ces théories, qui ont fait leurs preuves à plusieurs reprises, ont permis à des concurrents comme Samsung ou Huawei de se hisser rapidement parmi les fabricants de smartphones les plus vendus.

La vérité est que, même en pleine crise, pour Apple, le lancement de l’iPhone 12 a été particulièrement rentable.

Malgré la complexité de l’année dernière, les lancements de ces derniers mois, parmi lesquels l’iPhone 12 se démarque, ont rempli leur médium en termes de business de la firme dirigée par Tim Cook.

Selon le rapport présenté, la société de Cupertino a reçu un total de 111 mille 004 millions de dollars au cours du trimestre mentionné, un chiffre qui représente 21% de plus que ce qui avait été enregistré au cours de la même période de l’année précédente.

La progression, comprise par métiers, se répartit comme suit:

iPhone: 65 597 millions de dollars.
Mac: 8,675 millions de dollars.
iPad: 8,435 millions de dollars.
Appareils vestimentaires, maison et accessoires: 12,971 millions de dollars.
Services: 15 761 millions de dollars.

“Ce trimestre pour Apple n’aurait pas été possible sans le travail inlassable et innovant de chaque membre de l’équipe à travers le monde”, a déclaré Tim Cook, PDG d’Apple, tout en notant que “nous sommes satisfaits de la réponse enthousiaste des clients à l’inégalé. gamme de produits de pointe que nous livrons pendant une période de Noël historique ».

La vérité est que l’iPhone 12 ne semble pas seulement avoir poussé l’activité d’Apple en interne. Cet appareil lui a permis de prendre à Samsung une place particulièrement convoitée par les joueurs du secteur.

Et c’est qu’Apple, au cours du quatrième trimestre de l’année, a réussi à surpasser ses rivaux pour être couronné comme le plus gros vendeur de téléphones mobiles au monde.

Selon les estimations fournies par Gartner, la société de Cupertino a augmenté ses ventes de près de 15 pour cent d’une année sur l’autre, même lorsque la crise l’a obligée à fermer plusieurs de ses points de vente.

De l’autre côté de la médaille, au cours de la même période, Samsung a réduit sa participation de près de 12%.

Il est important de mentionner que ces chiffres correspondent à la période entre octobre et décembre de l’année dernière, mois au cours desquels l’industrie a enregistré une baisse totale de 5%.

En chiffres concrets, on estime qu’Apple a vendu environ 79,9 millions d’iPhones, ce qui signifie que la société dirigée par Tim Cook a réussi à placer plus de 10 millions de smartphones sur le marché par rapport à l’année dernière et a augmenté sa présence de 14,9%.

Pour sa part. Samsung a diminué sa part de 11,8 par histoire en vendant 62,1 millions de terminaux, soit environ 8 millions de moins que ce qui avait été enregistré au cours de la même période il y a un an.

S’il s’agit sans aucun doute d’une étape importante qu’Apple devrait célébrer, la vérité est que le quatrième trimestre de cette année ne peut être perdu de vue. Il a été atypique pour les deux sociétés.

En raison de la pandémie, Apple a dû retarder le lancement de ses produits, donc au lieu d’être annoncés en septembre comme d’habitude, ils sont sortis en octobre. Ainsi, les ventes générées par ces nouveaux terminaux ont été comptabilisées pour le quatrième trimestre 2020.

Dans le quasi de SAmsung, les Galaxy S21 ont été lancés en janvier 2021, pour lesquels leurs ventes ne se refléteront qu’au premier trimestre 2021.