Accueil Technologie Existe-t-il une intelligence artificielle pour les PME?

Existe-t-il une intelligence artificielle pour les PME?

Malgré la grande valeur que la technologie apporte aux entreprises, il existe une croyance infondée selon laquelle les outils nouveaux et innovants, en particulier ceux alimentés par l’intelligence artificielle (IA), sont chers et peu accessibles pour les petites entreprises.
De mon point de vue, cette idée a largement motivé le retard technologique des PME, qui se traduit par des entreprises à fort potentiel de croissance, mais peu de chance d’être compétitives dans un environnement économique de plus en plus complexe.

La pandémie COVID-19 a été un grand accélérateur pour des milliers d’entreprises, quelle que soit leur taille, pour se lancer dans la transformation numérique; Cependant, de nombreuses PME ont commencé leur chemin vers la numérisation davantage par nécessité que dans le cadre de leur stratégie commerciale.
Selon les données de l’Entrepreneurship Radiography 2020, réalisée par l’Association des entrepreneurs du Mexique (ASEM), au Mexique, 36% des PME ont une présence numérique pendant un an maximum; En d’autres termes, bien qu’elles soient en activité depuis plusieurs années – même jusqu’à 10 ou plus -, pour le marché numérique, ce sont de très jeunes entreprises.

Bien que ces données parlent de la volonté des entrepreneurs mexicains de sortir à flot face à toute crise, elles mettent également sur la table la nécessité pour ce secteur de disposer d’experts pour les conseiller dans leur processus de numérisation pour obtenir des résultats tangibles, et cela leur permet pour profiter de tous les avantages compétitifs offerts par les technologies.

Nouvelle “normalité” technologique
À ce stade, personne n’est surpris de parler d’un nouveau scénario économique dans lequel les entreprises les plus avancées sur le plan technologique sont également les plus compétitives; cependant, il est important que cette adoption d’outils de rupture atteigne tous les secteurs d’activité.
Des organisations internationales telles que la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et l’Organisation internationale du travail (OIT), ont souligné à plusieurs reprises l’importance pour les PME de pouvoir accéder à des outils numériques qui les rendent plus compétitives, préservent les emplois, contribuer à améliorer la qualité de vie des communautés et encourager la relance économique post-pandémique.

La CEPALC estime que, si elles ne sont pas numérisées, elles pourraient fermer plus de 2,7 millions d’entreprises formelles dans la région, entraînant la perte de 8,5 millions d’emplois. Ce sont des données qui reflètent l’importance de rapprocher la technologie des PME.

PME intelligentes.
Aujourd’hui, il existe un grand nombre d’outils numériques qui aident à automatiser et à simplifier les processus, l’un d’entre eux, l’intelligence artificielle, est un excellent pari, car c’est la seule technologie qui a la capacité d’apprendre et de s’améliorer par elle-même. D’après mon expérience, certains des outils d’IA disponibles et pouvant améliorer le développement de toute PME sont:

Chatbots. Alors que la demande de ventes en ligne augmente – ce qui est très évident depuis le début de la pandémie -, les entreprises doivent également disposer de canaux de communication efficaces, personnalisés et proches qui aident leurs utilisateurs à vivre une expérience d’achat unique.

Les chatbots sont des outils extrêmement précieux, car non seulement ils peuvent remplir les fonctions d’assistant avec une disponibilité 24/7, mais ils aident également à augmenter les ventes, à obtenir plus de prospects et de meilleure qualité, à convertir les clients potentiels en consommateurs, à augmenter le ticket d’achat en offrant des suggestions personnalisées, et beaucoup plus.

Outils de ressources humaines (RH). Aujourd’hui, il est possible de rationaliser le travail de ces domaines grâce à un logiciel basé sur l’IA. Cette technologie peut être programmée pour effectuer de manière autonome les paiements de paie ou toute autre procédure interne, telle que la gestion du calendrier des vacances, le paiement des primes ou des heures supplémentaires, entre autres.
De même, les plateformes d’IA peuvent être utilisées pour embaucher des talents à distance ou pour former des équipes de travail équilibrées basées sur les compétences et les connaissances de chaque employé.

Cloud computing. C’est peut-être l’une des technologies les plus connues des PME, car nombre d’entre elles ont dû recourir au cloud computing pour pouvoir fonctionner à distance pendant la pandémie. Les outils proposés par le cloud sont très variés et flexibles, lui permettant de s’adapter aux besoins de toute PME.

Comptabilité et facturation. L’intelligence artificielle peut également rendre ces processus plus efficaces, ce qui a facilité le chemin de nombreuses PME, en particulier celles qui sont en voie de croissance et qui nécessitent toute l’énergie et les efforts de l’entrepreneur pour que l’entreprise continue de croître.
Ce ne sont là que quelques exemples de la manière dont l’IA peut être d’une grande utilité pour toute PME, quel que soit leur chiffre d’affaires ou le nombre d’employés. Le grand élan que le commerce électronique a récemment connu dans le monde a permis de faciliter l’accès et la diversification de nouveaux et meilleurs outils numériques, abordables pour toutes les entreprises et conçus pour créer des organisations plus efficaces et compétitives dans l’environnement numérique.

Il existe actuellement des solutions pour les ventes, le marketing, la logistique et d’autres processus critiques, mais il est important d’identifier celles qui peuvent générer une valeur ajoutée significative pour les entreprises et conduire un plan de mise en œuvre par étapes.

Pour cela, il est nécessaire d’ajuster les processus, les outils et les métriques aux nouvelles plateformes technologiques pour garantir la rentabilité de l’entreprise et valider si elle s’adapte vraiment aux besoins des entreprises. Il faut trouver des solutions qui contribuent à améliorer les temps de réponse et les coûts de fonctionnement, car si elles ne respectent pas ces deux prémisses de base, elles seront peu utiles pour la réussite des PME.