Accueil Technologie Gaming Votre producteur passe de la 3DS à la Nintendo Switch

Votre producteur passe de la 3DS à la Nintendo Switch

Il ne nous reste plus que quelques jours pour explorer le nouveau monde de Bravely Default II, le prochain épisode de cette saga que tant d’adeptes ont remporté avec ses deux premiers titres principaux à l’ère 3DS. Ainsi, depuis que ces jeux sont nés sur une console précédente, afin de ne pas perdre l’essentiel, leurs développeurs ont dû affronter l’étrange défi, parmi lesquels conserver une apparence similaire pour ses débuts en Nintendo Changer, comme le commente désormais son producteur Masashi Takahashi dans une Nouveau entretien décerné au portail japonais Dengeki Online.

Cela a rendu Bravely Default II similaire aux deux versions précédentes, mais en prenant le meilleur de Nintendo Switch

Commutateur Nintendo Bravely Default II

Commutateur Nintendo Bravely Default II

Voir également

Les Game Awards 2018Les Game Awards 2018

Comme Masashi Takahashi l’a commenté à propos du développement de Bravely Default II, ce titre a toujours été destiné à être publié sur Nintendo Switch, et de nombreuses connaissances qu’ils ont acquises lors du développement d’Octopath Traveler lui ont été appliquées. Ainsi, il explique également que grâce à ce changement de plateforme ils ont pu faire de nombreuses avancées, non seulement dans le graphisme, mais aussi dans la musique, sans oublier les personnages, pour que les joueurs aient le sentiment de jouer un vrai suite de cette saga, totalement nouvelle. Et en parlant de graphisme, ils voulaient que les villes véhiculent la même essence que dans les jeux précédents, alors cette fois ils ont choisi de les créer comme s’il s’agissait de modèles en papier. Enfin, il évoque également le fait que l’un des éléments les plus complexes de ce développement a été de s’adapter à un seul écran, pour pouvoir y placer tous les éléments nécessaires, car il faut se rappeler que 3DS était un ordinateur portable avec deux écrans et leur a donné plus de liberté lors du placement de certains éléments.

Source, via