Accueil Technologie La plupart d’entre nous ne sont toujours pas correctement équipés pour travailler...

La plupart d’entre nous ne sont toujours pas correctement équipés pour travailler à domicile

Une proportion incroyablement importante d’employés à travers le Royaume-Uni ne dispose toujours pas de tout l’équipement dont ils ont besoin pour travailler efficacement à domicile.

Près d’un an après le premier verrouillage et les commandes au domicile en raison de la pandémie de coronavirus, de nombreux travailleurs manquent de matériel vital tel que les imprimantes à domicile et les moniteurs portables nécessaires pour faire leur travail correctement, de nouvelles recherches de Currys PC World et Canon ont a trouvé.

Ceci en dépit du fait que presque toutes les entreprises sont obligées de passer à un environnement de travail à distance, les employés devant rester à l’écart des bureaux et se connecter aux réseaux de travail depuis leur domicile.

Malheurs de la FMH

L’étude, qui a interrogé 2000 employés de bureau britanniques, a révélé que plus d’un tiers (38%) manquait le plus d’avoir une imprimante lors du travail à distance. Près d’un quart (24%) ont déclaré avoir manqué des bureaux, 20% ont déclaré avoir manqué des écrans d’ordinateur et 9% ont déclaré avoir manqué des téléphones de bureau.

Ailleurs, 16% ont déclaré avoir manqué de disposer d’une technologie de salle de réunion appropriée, ce qui suggère que l’énorme croissance des appels de visioconférence n’a pas été appréciée par tout le monde – près d’un cinquième (19%) déclarant qu’ils avaient une mauvaise configuration de travail à la maison.

Près de la moitié (46%) des employés de bureau ont déclaré qu’ils se sentaient capables de mieux collaborer avec les autres sur le lieu de travail, un tiers (34%) ont l’impression de mieux communiquer et un autre tiers (33%) estiment que les réunions fonctionnent mieux dans un travail formel réglage.

Dans l’ensemble, l’étude a révélé que 81% des employés de bureau britanniques travaillaient à domicile en 2020 et que l’écrasante majorité (72%) souhaiterait travailler à distance au moins à temps partiel à l’avenir. Il est peut-être surprenant de constater que les travailleurs âgés sont les plus susceptibles de vouloir travailler à temps plein à domicile que tout autre groupe d’âge, les employés plus jeunes étant désireux de partager leur temps entre le domicile et le bureau.

Les professionnels de l’informatique et des télécommunications sont les plus susceptibles de toute profession de vouloir continuer à travailler à distance de manière permanente, les employés de la santé en cabinet étant les moins susceptibles de le souhaiter.