Accueil Technologie Smartphone Nous sommes en 2021 et Netflix n’offre toujours pas de téléchargements HD...

Nous sommes en 2021 et Netflix n’offre toujours pas de téléchargements HD sur les Chromebooks

Lorsque j’ai acheté mon premier Chromebook en 2020, j’ai imaginé un avenir radieux. Je voulais spécifiquement un cabriolet pour pouvoir remplacer mon iPad vieillissant de troisième génération (oui, celui de 2012). Et grâce à la prise en charge des applications Android, je pensais pouvoir l’utiliser comme ma nouvelle machine de consommation multimédia. Malheureusement, les choses se sont avérées plus compliquées, en particulier en ce qui concerne le streaming vidéo et le téléchargement, et j’aurais aimé savoir à l’avance dans quoi je m’embarquais. Pour vous éviter la même déception, voici ce qui se passe.

Après avoir configuré mon Chromebook et installé les applications Netflix et Amazon Prime Video, j’ai rapidement rempli mon stockage local avec quelques films et émissions à regarder – après tout, Google annonce même les téléchargements Netflix comme un avantage Chromebook. Pendant mes déplacements (il était relativement sûr de voyager là où je vis pendant l’été), j’ai remarqué que les deux services de streaming n’offraient qu’une qualité vidéo inférieure à la moyenne. J’ai d’abord pensé que c’était de ma faute et j’ai soupçonné que j’avais oublié d’augmenter la qualité du téléchargement dans les paramètres, mais même lorsque j’ai fait cela, la résolution est restée sous-HD.

J’ai rapidement découvert que si le site Web Netflix prend en charge jusqu’à 1080p sur les Chromebooks, l’application Android est limitée à 480p, que vous diffusiez ou téléchargiez. C’est quelque chose que Google ne reconnaît pas du tout dans sa superbe vidéo promotionnelle ci-dessus. Les choses sont pires avec Amazon Prime Video. Un site d’assistance mentionne que le service de diffusion en continu limite la qualité à la définition standard sur les systèmes d’exploitation autres que Windows et macOS. Curieusement, Disney + n’a pas du tout ces problèmes. Il prend en charge la HD à la fois dans son application et son site Web (même s’il me semble qu’il est plafonné à 720p, ce qui est toujours bien meilleur que ce que proposent Netflix et Amazon).

Limitations arbitraires de Netflix.

Ce qui donne? Vous l’avez peut-être déjà deviné – la protection des droits d’auteur.

Les services de streaming reposent sur la technologie de gestion des droits numériques (DRM) de Google Widevine, qui décode les flux vidéo cryptés. Widevine est composé de trois niveaux qui offrent différents degrés de protection, le plus élevé étant L1, suivi de L2 et L3. Les appareils qui veulent avoir une chance de prendre en charge la lecture HD sur les plates-formes de streaming populaires doivent généralement prendre en charge L1 ces jours-ci.

Ce serait simple si vous pouviez simplement dire que tout appareil prenant en charge L1 peut diffuser tout ce qu’il veut en 4K, mais cela ne fonctionne pas de cette façon. Les services de streaming mettent souvent sur liste blanche des appareils et des composants matériels spécifiques pour des flux vidéo de haute qualité, et Chrome OS n’est apparemment pas la plate-forme sur laquelle ils accordent beaucoup d’attention.

Alors que nous savons pertinemment que Chrome OS prend en charge L1, Netflix semble penser que le conteneur Android est limité à L3, comme spécifié dans les paramètres de l’application Netflix. Cela expliquerait pourquoi Netflix limite le streaming HD au site Web (où il peut garantir que les flux de haute qualité sont plus difficiles à pirater), mais il est toujours étrange que l’application Disney + autorise le streaming 720p et qu’Amazon ne diffuse pas du tout en HD. Il est possible que Netflix affiche simplement le niveau Widevine le plus bas, car il certifie manuellement les appareils Android pour la lecture HD, ce que nous couvrons régulièrement.

Selon les statistiques de Netflix, le service de streaming n’a accès qu’au niveau le plus faible, Widevine L3.

Mais tout cela ne devrait même pas m’importer en tant que consommateur – Google devrait faire tout ce qui est humainement possible pour créer une plate-forme prenant en charge la lecture vidéo de haute qualité prête à l’emploi s’il ne veut pas décevoir les clients, et les services de streaming devraient font leur part pour offrir aux abonnés la qualité d’image HD (sans parler de 4K) pour laquelle ils paient, quel que soit l’appareil qu’ils utilisent. Il est logique que les services de streaming soient intéressés par la protection des droits d’auteur, mais étant donné que Chrome OS est capable de chiffrer Widevine L3, la mise en œuvre de mesures appropriées ne devrait pas poser de problème.

Mon Chromebook fait bien son travail pour les blogs, mais je suis déçu qu’il ne soit pas devenu la machine polyvalente pour la productivité et les médias, comme promis par Google. Il semble que l’iPad reste le meilleur choix pour la plupart des gens quand ils veulent un appareil léger associant une productivité de base à des heures de consommation de médias, et je commence à penser que j’aurais pu être mieux avec le produit Apple.