Telegram diffusera des publicités sur les grandes chaînes publiques

27/10/2021 à 17h17 CEST

PE

Telegram a lancé sa propre plate-forme publicitaire avec laquelle il commencera à afficher des messages sponsorisés sur les chaînes publiques avec plus d’un millier d’abonnés, dans le cadre des travaux de monétiser l’application de messagerie qu’il a annoncé fin 2020.

Les messages sponsorisés sont la forme que prendra la publicité sur Telegram. Ceux-ci auront un 160 caractères maximum et ils seront diffusés sur les grandes chaînes publiques, à partir d’un millier d’abonnés.

L’entreprise technologique explique sur la page de sa plateforme publicitaire que des messages sponsorisés ils ne seront pas personnalisés pour chaque utilisateur, mais le même pour tous les membres du canal où ils sont affichés. Ils seront guidés par le sujet de la conversation et n’accéderont pas aux données des utilisateurs.

Les Les annonceurs peuvent choisir la langue et les thèmes des chaînes où ils souhaitent que leur message soit affiché, ainsi que de sélectionner des canaux spécifiques à la fois pour y apparaître et pour éviter de le faire.

Telegram précise qu’ils ne suivent pas le nombre de fois où les utilisateurs cliquent sur les messages sponsorisés ou autorisent les liens externes. « Nous croyons que tout le monde a droit à la vie privée, et les plateformes technologiques doivent le respecter », affirment-ils.

Les messages sponsorisés sont actuellement en mode test, mais lorsque la plateforme peut couvrir les coûts de base avec eux, elle assure qu’elle partagera les bénéfices avec les propriétaires des chaînes publiques où ils ont été diffusés.

En décembre de l’année dernière, le fondateur de Telegram, Pavel Dourov, a annoncé le projet de la société de monétiser la plate-forme, afin de faire face aux défis de maintenance posés par le trafic généré par les plus de 500 millions d’utilisateurs actifs mensuels qu’elle compte dans le monde.

Share