in

Tennis | Jeux Olympiques : Carla Surez vit son rêve olympique à Tokyo après avoir vaincu un cancer

S’il y a un joueur de tennis qui doit vivre les Jeux de Tokyo d’une manière particulière, c’est Carla surez. Le canari de 32 ans vient de surmonter un lymphome de Hodgkin diagnostiqué il y a tout juste 13 mois.

Ce n’était pas le premier cas dans le circuit féminin. Avant elle, la Russe Alisa Kleybanova et l’Américaine Victoria Duval l’ont dépassée et dépassée, même si dans aucun des cas elles n’ont eu l’occasion de raccrocher la raquette après une épreuve olympique.

Elle est revenue à la compétition à Roland Garros, affrontant Sloane Stephens à ses débuts, et est également sortie la tête haute à Wimbledon, s’inclinant en trois sets face à Ashleigh Barty, numéro un mondial et plus tard championne de la compétition britannique.

“Je sais que je commence avec un désavantage par rapport aux rivaux parce que je ne vais pas jouer d’autres tournois, mais c’est quelque chose que j’ai choisi”, déclare Carla lorsqu’on l’interroge sur ses options dans le test olympique. “Penser aux Jeux m’a aidé à être frais, attentif et optimiste.”

La joueuse de tennis de Las Palmas, qui occupe actuellement la position 206 de la WTA et entre dans les tournois grâce à son classement protégé (68), a notamment organisé sa tournée d’adieu dans laquelle elle a été Roland-Garros, Wimbledon, le rendez-vous olympique et plus tard le US Open. Elle pourrait même prolonger sa carrière jusqu’à la phase finale de la Bille Jean King Cup, anciennement connue sous le nom de Federacin Cup, si elle est convoquée par la capitaine Anabel Medina.

Surez, accompagné ces jours-ci dans la capitale japonaise de Lourdes Domnguez, était présent ce vendredi à la cérémonie d’ouverture des Jeux. Bien qu’il fasse ses débuts demain en double avec Garbie Muguruza, il voulait l’être car ce sont ses derniers après avoir participé consécutivement à Pékin 2008, Londres 2012 et Ro 2016.

Son meilleur résultat a été le huitième dans la ville brésilienne où il a abandonné en trois sets avec l’Américain Madison Keys.

Carla fera ses débuts ce samedi dans la modalité de double avec son compatriote Garbie Muguruza. Bien qu’elles se soient qualifiées à deux reprises pour le Singapore Women’s Masters et qu’elles soient même finalistes de la compétition en 2015, elles ne partent pas favorites face aux Belges Elise Mertens et Alison Van Uytvanck.

Le joueur de Las Palmas fera ses débuts dimanche en simple et le fera devant le Tunisien Ons Jabeur, l’un des tennismen à la mode n’a pas vainement planté les quarts du dernier Wimbledon après avoir battu Garbie Muguruza au troisième tour. Quel que soit le résultat, Surez a déjà sa médaille.

Black Guns Matter lance une nouvelle tournée dans 50 États – RedState ⋆ .

Cynthia Rodríguez devient folle de Carlos Rivera et de ses charmes