in

Tennis | Jeux Olympiques : Djokovic s’emporte à nouveau contre Carreo : il jette une raquette dans les tribunes et en fracasse une autre contre le filet !

“Je suis fatale”Novak Djokovic a reconnu hier après avoir perdu l’option de se battre pour l’or en simple et en double mixte. Oui dans la lutte pour le bronze contre Pablo Carreo, il s’est parfois montré déséquilibré. Le numéro 1 mondial, qui a commencé à perdre le premier set face à l’Espagnol, a lancé une raquette contre les tribunes vides et en a cassé une autre contre le filet. Il est déséquilibré. Dans le premier cas, l’arbitre de chaise n’a rien dit, mais dans le second, il a reçu un avertissement.

Ce n’est pas la première fois qu’il perd ses nerfs et, curieusement, ce n’est pas la première fois qu’il les perd contre l’Espagnol. Cela lui est déjà arrivé à l’US Open. Ensuite le Serbe a été disqualifié après avoir frappé par inadvertance un juge de ligne à la gorge. Le score à l’époque était de 6-5 pour l’Asturien, après une pause qui a provoqué la réaction frustrée du Serbe.

Djokovic n’a voulu frapper le juge à aucun moment, mais eu le malheur de le frapper directement sur la tête, la faisant tomber au sol. Dès que le ballon a touché le ballon, Djokovic a fait un geste d’excuse et est allé s’inquiéter de son état, un geste qui n’a pas eu pitié du superviseur du match, qui avait déjà vu comment après avoir gaspillé trois balles de break dans ce match, le Balkan avait donné un terrain contre la clôture latérale. La règle du tennis en cela est inflexible : si quelqu’un est touché avec la balle hors du jeu, cela conduit à la disqualification.

Michael Che sous le feu des blagues de Simone Biles, prétend qu’il a été piraté .

La Finlandaise Matilda Castren, nouvelle dirigeante provisoire des Volunteers of America Classic