Thomas Muller pense que le Bayern Munich aurait pu faire plus avec une victoire 3-1 sur SpVgg Greuther Fürth

Le Bayern Munich a poursuivi son début de saison sans défaite en Bundesliga avec une victoire 3-1 au SpVgg Greuther Fürth grâce à des buts de Thomas Muller (10′), Joshua Kimmich (31′) et un but contre son camp de Sebastian Griesbeck de Fürth (68′) . Benjamin Pavard a rendu la vie plus difficile à Julian Nagelsmann et compagnie après avoir été expulsé trois minutes après le début de la seconde mi-temps pour un défi de glissade par derrière sur Julian Green, qui était sur le but de Manuel Neuer. Lucas Hernandez était techniquement à proximité pour se mettre à couvert, mais Pavard a été considéré comme le dernier homme de retour et a donc vu tout droit en rouge.

Même en étant réduit à dix hommes, le Bayern a contrôlé les procédures et, dans l’ensemble, a tiré sur Fürth 12:10, bien que l’équipe locale ait eu plus de tirs cadrés que le Bayern (5:4). En tant que buteur du premier but, Muller a déclaré après le match qu’il pensait que le Bayern aurait pu créer plus d’occasions avec le contrôle qu’ils avaient sur le match, soulignant le fait qu’ils avaient raté deux bonnes occasions sur les contre-attaques (tz). «Quand vous nous voyez jouer, ça a parfois l’air plutôt bien. Bien sûr, nous avons encore marqué trois buts et nous étions très sérieux. Mais, pour être tout à fait honnête, nous n’avons pas fait assez d’espaces en première mi-temps. C’est un peu ennuyeux », a-t-il expliqué.

C’est Alphonso Davies qui a lancé Muller à la dixième minute pour le premier match du Bayern et cela est arrivé à la fin d’une contre-attaque après avoir remporté la possession dans leur propre troisième. À la manière typique du «FC Bayern Roadrunner», Davies a bombardé le flanc gauche avant de jouer un centre bas précis dans la surface. Le centre a pris une déviation très légèrement fortuite vers Muller, mais le Raumdeuter n’a commis aucune erreur à partir de quelques pas à l’intérieur de la surface de dix-huit mètres. Son tir est passé de l’intérieur du poteau droit de Sascha Burchert.

Lorsqu’on lui a posé des questions sur son objectif, Muller a fait l’éloge de l’homme qu’il a personnellement surnommé le Roadrunner, soulignant à quel point il pense que sa vision a augmenté dans le troisième attaquant. « Il a un meilleur œil maintenant, la balle est bien sûr servie avec précision. J’étais très heureux de le rencontrer », a déclaré Muller.

Points saillants de tous les objectifs :

Share