TON Labs lève 6 millions de dollars pour soutenir la blockchain Free TON

TON Labs, la branche de développement derrière la blockchain Free TON, a levé 6 millions de dollars grâce à un cycle d’investissement dirigé par la société de capital-risque Runa Capital.

Le financement servira à créer un nouvel environnement de produit pour la blockchain Free TON, que la société décrit comme le protocole décentralisé le plus rapide en raison de ses mécanismes de partitionnement dynamique uniques.

Dmitry Chikhachev, associé général chez Runa Capital, a déclaré que TON Labs est la seule société de blockchain à recevoir un financement direct de sa société.

«En tant qu’investisseur en technologies de pointe et logiciels, nous apprécions les défis techniques résolus par l’entreprise et voyons un fort potentiel dans la plate-forme informatique décentralisée haute performance FreeTON», a-t-il déclaré, ajoutant:

«L’équipe, leur approche sophistiquée et le projet open-source TON lui-même diffèrent radicalement des autres entreprises de l’espace blockchain, et Runa est ravie de soutenir un projet aussi unique.

En plus de Runa Capital, RTP Global – un investisseur de sociétés technologiques en démarrage – a également contribué au cycle de financement. Le directeur de RTP, Stepan Ivanov, a déclaré: «Nous pensons que TON Labs peut enfin faire passer la blockchain du créneau et de l’espace geek aujourd’hui à une technologie grand public qui complète fortement le paysage informatique actuel.»

Free TON a obtenu le statut de réseau principal en décembre 2020 après avoir atteint une «décentralisation suffisante», soit plus de 400 validateurs et organisations autonomes décentralisées. Le projet a été lancé à l’origine en mai 2020 en tant que fournisseur de solutions d’infrastructure pour le Telegram Open Network. Lorsqu’un tribunal fédéral de New York a prononcé une injonction contre l’équipe Telegram, empêchant le développement ultérieur du réseau, Free TON est apparu comme un projet indépendant qui a finalisé le code Telegram initial et a construit le système d’exploitation TON.

Comme Cointelegraph l’a précédemment rapporté, Free TON a fusionné avec Dune Network en février – une décision qui, selon les deux camps, soutiendrait une adoption plus large de la technologie blockchain et de la gouvernance décentralisée. La fusion devrait être finalisée plus tard cette année, après l’attribution complète de TON Crystals (TON) au réseau Dune.