Toto Wolff confirme une autre mise à jour W12 pour Silverstone

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, a confirmé que son challenger 2021 recevra un dernier package de mise à niveau, qui devrait arriver au GP de Grande-Bretagne.

La Formule 1 est en Autriche pour le deuxième week-end consécutif au Red Bull Ring, mais c’est après le GP de Styrie qui a donné le coup d’envoi de ce double titre que la confusion est apparue sur la position de Mercedes sur la W12.

Après avoir regardé depuis la P2 Max Verstappen vers la victoire, Lewis Hamilton a déclaré à son équipe Mercedes qu’ils avaient besoin d’une sorte de mise à niveau, mais il ne croyait pas qu’il y en avait une à venir.

Wolff a confirmé qu’il n’était pas prévu de développer davantage la W12, mais cela a ensuite été contré par le directeur technique de Mercedes, James Allison, et leur directeur de la stratégie du sport automobile, James Vowles.

Hamilton ferait alors également demi-tour, déclarant qu’il était au courant de la mise à niveau prévue, et maintenant Wolff a également changé de cap, affirmant qu’un dernier « développement » est à venir pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.

« La soufflerie ne fonctionne plus sur la voiture de cette année », a-t-il déclaré lorsque Sky F1 lui a posé des questions sur la peinture à flux visible vue autour de la zone du diffuseur lors des essais de vendredi, et si cela indiquait que des travaux en soufflerie étaient en cours pour de nouveaux les pièces.

« Il n’y aura pas de gros changements de pièces. Il y a un autre développement qui va arriver sur la voiture à Silverstone, mais c’est dans la manche depuis longtemps. »

Découvrez toutes les dernières marchandises Mercedes via la boutique officielle de la Formule 1

Red Bull a peut-être remporté les quatre dernières courses d’affilée, mais ni les titres de pilotes ni de constructeurs ne sont hors de portée pour Mercedes.

Verstappen domine le classement des pilotes avec 18 points d’avance sur Hamilton avant le GP d’Autriche, tandis que l’avantage de Red Bull sur Mercedes est de 40 points.

Et Wolff a déclaré qu’il n’avait pas besoin de motiver davantage son équipe, tout en soulignant plusieurs incidents qui leur ont été opposés cette saison et qui ont été déterminants dans la bataille contre Red Bull.

« Ils n’ont pas besoin de motivation, ils sont tous excités », a déclaré Wolff de son équipe Mercedes.

« C’est si proche, vous pouvez voir si Valtteri [Bottas] vient de terminer deuxième à Monte-Carlo, ce qu’il aurait pu, nous aurions été là dans le championnat des constructeurs.

« Et évidemment, après que Max ait eu le problème de pneus à Bakou, Lewis aurait pu gagner, donc le championnat des pilotes aurait été grand ouvert.

« C’est pourquoi ces choses peuvent basculer d’un week-end de course à un week-end de course. »

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share