Toto Wolff n’a jamais perdu confiance dans le défi pour le titre de Lewis Hamilton en 2021

Mercedes et Lewis Hamilton regardaient la tragédie de la course au titre avant le sprint au Brésil, mais Toto Wolff « n’a jamais cessé d’y croire ».

Dans une course au titre qui a oscillé tout au long de la saison, il a semblé pendant un certain temps que le Grand Prix de Sao Paulo était l’endroit où il s’était terminé pour Hamilton.

Disqualifié des qualifications après que son aileron arrière ait échoué à un test du DRS et encaisse déjà une pénalité de cinq places sur la grille, les signes semblaient inquiétants pour Hamilton, d’autant plus que son rival pour le titre Max Verstappen avait remporté la victoire lors des manches précédentes aux États-Unis et au Mexique.

Mais ce qui a suivi a été une masterclass d’Hamilton pour remporter le Grand Prix de Sao Paulo, tandis que le septuple champion du monde a enchaîné avec une victoire dominante au Grand Prix du Qatar, se ramenant à huit points de Verstappen en tête du classement des pilotes. classement.

Mais même à ce moment le plus sombre à Sao Paulo, Wolff n’avait pas abandonné les chances de titre d’Hamilton.

« Je n’ai jamais cessé de croire que c’était parce que nous avions une Turquie si forte, mais nous sommes évidemment retombés en deçà de nos attentes à Austin et au Mexique », a déclaré Wolff par GPFans.

«Je suis reconnaissant de la façon dont le championnat a basculé. Si vous m’aviez dit en début d’année que nous serions en plein combat en Arabie saoudite et à Abu Dhabi, je l’aurais pris.

« J’espère que ça ira jusqu’au bout et celui qui gagnera mérite la victoire. »

L’élément unique des deux dernières courses de la campagne 2021 est qu’il n’y a pas de données précédentes précises sur lesquelles juger.

La prochaine étape est le tout premier Grand Prix d’Arabie saoudite sur la piste de rue nouvellement construite à Djeddah, donc personne n’a de point de référence sur les performances de Mercedes et Red Bull.

Il est présenté comme le circuit urbain le plus rapide de Formule 1, donc sans doute une version à plus grande vitesse de Bakou, hôte du Grand Prix d’Azerbaïdjan, où Red Bull a remporté la victoire cette saison grâce à Sergio Perez après que Verstappen ait perdu la tête avec une crevaison.

Et tandis que la Formule 1 visite le circuit Yas Marina d’Abou Dhabi depuis 2009, la fin de saison sera cette fois disputée autour d’une version modifiée du site.

Share