Toto Wolff pensait « souvent » à quitter la F1 en 2020

Le directeur et copropriétaire de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, a révélé qu’il pensait « souvent » à s’éloigner de la Formule 1 en 2020.

La Formule 1 n’est certainement pas un sport qui peut être disputé sans engagement, mais la saison 2020 a placé une toute nouvelle barre pour cela car le personnel a été contraint de contester un calendrier qui fonctionnait autour de la pandémie et de toutes les restrictions et protocoles de voyage qui l’accompagnaient. .

Et interrogé par ESPN s’il pensait quitter la Formule 1 pendant ce temps, Wolff a répondu : « Souvent.

« L’année dernière, je me battais vraiment pour décider si je voulais retourner dans la finance et avoir un fonds spéculatif ou continuer avec ma société d’investissement privée ou rester dans la course automobile.

« À la fin, la course automobile a gagné. »

Quant au facteur déterminant dans sa décision de continuer dans la course automobile, Wolff a déclaré que c’était le fait qu’il y ait toujours une référence à viser.

« Je pense que c’est le simple fait que le chronomètre ne ment jamais, vous avez toujours une référence », a-t-il expliqué.

« Il y a de nouveaux défis qui arrivent et qui continuent de développer l’organisation et l’équipe dans la prochaine génération.

« Il s’agit de diversifier l’activité sans détourner l’attention de la course – en tant qu’entreprise, nous nous développons à un rythme effréné.

« C’est donc un fait que nous sommes une franchise sportive, il n’en existe que dix dans un sport mondial spectaculaire, et avec une entreprise qui est Mercedes qui va générer 550 à 600 millions de dollars de revenus. Nous ne sommes plus une petite entreprise.

« Mais quand même, tout se résume au temps au tour, toujours au chronomètre. »

Vérifiez tous les derniers vêtements d’équipe 2021 via la boutique officielle de Formule 1

Avec le pilote vedette de Mercedes Lewis Hamilton, le contrat de Wolff était également en cours fin 2020.

Et pendant de nombreux mois, il a été lié au poste de PDG de la Formule 1 en tant que remplaçants potentiels pour Chase Carey.

Wolff a eu des discussions initiales avec le PDG de Liberty Media, Greg Maffei, pour devenir le nouveau patron de la Formule 1, mais finalement, Wolff pense que Stefano Domenicali était le choix parfait.

« Le travail plaît à tout le monde, mais tout d’abord, je pense que Stefano est le meilleur PDG pour une telle entreprise », a-t-il expliqué.

« Il a été PDG de Lamborghini, a dirigé la Scuderia Ferrari et évidemment son rôle chez Audi, et il est fantastique pour ce rôle.

« J’aime être coactionnaire et copropriétaire de l’équipe qui est une franchise et me diversifier dans de nombreux autres domaines intéressants. Donc je n’ai aucun regret.

« Je pense que Greg Maffei a absolument pris la bonne décision d’opter pour Stefano et il est meilleur pour ce travail que moi. »

Suivez-nous sur Twitter @Planète_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share