Toujours baissier ? La société de capital-risque du cofondateur de Coinbase lève plus d’un milliard de dollars pour investir dans des startups

Commerce et investissement

Toujours baissier ? La société de capital-risque du cofondateur de Coinbase cherche à lever plus d’un milliard de dollars pour investir dans des startups

AnTyAnTy12 octobre 2021

La société de capital-risque en crypto-monnaie Paradigm cherche à lever plus d’un milliard de dollars pour son nouveau fonds qui investira dans des startups.

Le fonds pourrait peser entre 1,25 milliard de dollars et 1,5 milliard de dollars, d’abord rapporté par CoinDesk citant un jeu d’investisseurs.

Co-fondée par Fred Ehsram de l’échange de crypto-monnaie Coinbase, la société vise à clôturer ses efforts de collecte de fonds le 12 novembre.

En plus de lever des fonds auprès de ses commanditaires, ils rechercheraient également un engagement de commandité minimum de 1%. Le cabinet a également fait le tour des family offices ces derniers temps.

De plus, la société embauche Matthew Mizbani du fonds spéculatif Coatue Management en tant qu’associé. Apparemment, Mizbani, qui travaillait auparavant chez Morgan Stanley et Two Sigma, aurait été embauché pour le nouveau fonds.

Alors que les prix de la crypto évoluent lentement, l’argent sur le marché privé continue de couler. Selon un rapport de Bank of America, les VCs ont investi 17 milliards de dollars dans des projets de cryptographie au premier semestre 2021, « éclipsant » les 5,5 milliards de dollars de la même période l’année dernière.

Au troisième trimestre, 8 milliards de dollars supplémentaires ont été injectés dans des investissements privés dans le cadre de 423 transactions.

Fin juin de cette année, le géant du capital-risque Andreessen Horowitz (a16z) avait également annoncé qu’il avait levé 2,2 milliards de dollars pour son troisième fonds crypto – le plus grand fonds lié à la crypto à ce jour.

AnTy

AnTy est impliqué à temps plein dans l’espace crypto depuis plus de deux ans maintenant. Avant ses débuts dans la blockchain, elle a travaillé avec l’ONG Doctor Without Borders en tant que collecte de fonds et depuis lors, elle a exploré, lu et créé pour différents segments de l’industrie.

Share