Tout le monde déteste les éoliennes | Ligne électrique ⋆ 10z virale

L’énergie éolienne constitue un système ridicule qui produit de l’électricité de la manière la moins efficace possible – enfin, pour être juste, dans de nombreux domaines, l’énergie solaire est encore pire – et nous appauvrit presque tous tandis qu’une infime minorité récolte d’énormes profits. L’énergie éolienne est néanmoins appréciée des politiciens, car les politiciens valorisent les industries qui ne peuvent survivre sans subventions et mandats. Pourquoi? Parce que ces industries reversent une partie de leurs bénéfices aux politiciens qui édictent des subventions et des mandats, auxquels elles sont redevables à jamais.

Les lois de la physique sont partout constantes, et en France, les citoyens ordinaires se rebellent contre la détermination de leur gouvernement à ériger des éoliennes, sans raison apparente :

Il n’y avait que des vents très faibles, comme c’est le cas la plupart du temps ici en bordure de la Forêt de la Double. Mais la zone a néanmoins été jugée suffisamment aérée pour alimenter cinq éoliennes de plus de 180 m de haut, dont les deux les plus proches seront à quelques centaines de mètres de son Manoir de Puymangou.
***
Dans un récent sondage auprès de 700 résidents locaux, tous sauf trois ont voté contre le projet, tandis que diverses résolutions s’y opposant ont été adoptées par les conseils à travers le département. Environ 54 maires locaux ont signé une lettre ouverte publiée dans le journal Le Journal de Dimanche la semaine dernière organisée par Yannick Lagrenaudie, maire de Saint-Aulaye-Puymangou, un village pittoresque de 1 500 habitants qui sera l’un des plus directement touchés.

Mais l’opposition locale n’a pas d’importance quand le gouvernement Macron à Paris est déterminé à ériger plus d’éoliennes, avec un objectif de 14 500 d’ici 2028. Hé, les éoliennes sont « vertes » !

Pourquoi la France se tournerait vers les éoliennes est un mystère, puisque 70 pour cent de son électricité est produite par l’énergie nucléaire, qui ne produit pas de dioxyde de carbone. Vraisemblablement, le gouvernement de Macron veut réduire les 30% restants, mais il serait beaucoup plus logique de le faire via davantage de centrales nucléaires, qui produisent de l’électricité de manière fiable tout le temps, plutôt que des éoliennes, qui fonctionnent environ 40% du temps. . Je ne peux que supposer que quelqu’un va gagner beaucoup d’argent avec les éoliennes de Macron.

Personne ne place des éoliennes à proximité des zones urbaines, pleines d’électeurs, où l’électricité qu’elles produisent occasionnellement sera consommée. Ces électeurs ne le supporteraient pas. Les parcs éoliens sont toujours situés dans des zones isolées avec un poids politique minimal et connectés aux consommateurs urbains via de longues lignes de transmission. Rien à ce sujet n’est populaire auprès de quiconque doit y faire face.

La même chose se passe ici aux États-Unis, à la différence près que l’opposition locale a souvent réussi à bloquer des projets éoliens. Robert Bryce est le plus grand expert de notre pays sur les questions d’utilisation des terres associées aux parcs éoliens extrêmement inefficaces. Il a écrit l’article définitif sur le sujet pour le Center of the American Experiment, et le Centre maintient maintenant une base de données complète de l’opposition locale réussie aux projets d’éoliennes, dont il existe un grand nombre d’exemples. Je ne sais pas comment se déroule la bataille en France, mais ici aux États-Unis, le mouvement avide vers l’éolien a souvent été contrecarré par une opposition locale raisonnée et informée, une tendance qui ne fera que s’intensifier dans les années la physique se fait inexorablement sentir.

Share