Trois réponses et trois questions sur la victoire du Real Madrid sur le Shakhtar

Le Real Madrid a repris le chemin de la victoire mardi soir en battant le Shakhtar Donetsk 5-0. Plus que tout, ils viennent de reprendre le jeu, après une pause de 16 jours entre les matches, mais Carlo Ancelotti sera ravi que Los Blancos ait triomphé avec style, Vinícius marquant deux, Rodrygo un, Karim Benzema un puis un but contre son camp. trop. Voici un aperçu de certains des points de discussion de celui-ci, sous la forme de trois questions auxquelles on a répondu et de trois nouvelles questions auxquelles nous avons maintenant besoin de réponses.

Trois réponses

1. Que ferait Mendy à son retour ?

Ferland Mendy est revenu directement dans le onze de départ. C’était la grande nouvelle de la formation de départ et il fallait se demander comment il s’en sortirait étant donné que son match précédent avait eu lieu il y a six mois et cinq jours. Pourtant, l’arrière gauche français s’est parfaitement intégré. C’était comme s’il n’était jamais parti. La plupart du travail défensif que Mendy a dû faire dans ce match a eu lieu dans les 15 premières minutes et il a parfaitement exécuté ses tâches, comme s’il s’agissait de sa 10e sortie consécutive. L’avoir à l’arrière gauche fait une telle différence.

2. Serait-ce le 4-3-3 ?

Ancelotti a insisté lors de sa conférence de presse d’avant-match sur le fait qu’il voulait que son équipe du Real Madrid joue en 4-3-3 quand elle le pouvait. Alors, qu’allons-nous obtenir dans celui-ci? Eh bien, nous avons obtenu un 4-3-3, exactement comme l’a suggéré Ancelotti. Il a joué avec deux ailiers naturels de chaque côté de Karim Benzema et cela a très bien fonctionné, car Vinícius et Rodrygo étaient deux des meilleurs joueurs du parc. Le 4-3-3 peut ne pas fonctionner dans tous les matchs, mais quand c’est le cas, cela peut être une chose de beauté.

3. Le Shakhtar Donetsk serait-il meilleur que l’an dernier ?

Le Shakhtar Donetsk a battu le Real Madrid à deux reprises l’an dernier. Maintenant, une saison plus tard, les Blancos devaient à nouveau les affronter et Luka Modrić a averti lors de sa conférence de presse d’avant-match qu’ils étaient encore meilleurs qu’ils ne l’étaient lors de la dernière campagne. Pour ceux qui ne sont pas des nerds du football au niveau de Modrić, qui a expliqué qu’il suivait de près l’équipe ukrainienne, la déclaration du milieu de terrain en a surpris plus d’un. Alors, le Shakhtar serait-il en effet meilleur que l’an dernier ? Eh bien, le score indique certainement qu’ils ne le sont pas. Pourtant, ils ont obtenu de bons résultats nationaux. Il se peut que le Shakhtar soit meilleur qu’il ne l’était en 2020/21, mais que leur style de jeu plus large ne les favorise pas contre les grandes équipes.

Trois questions

1. Rodrygo devrait-il commencer El Clásico maintenant ?

Avec ses deux superbes buts, Vinícius a été la vedette du spectacle contre le Shakhtar. Pourtant, Rodrygo sur le flanc opposé était presque tout aussi impressionnant. Interrogé sur Rodrygo et ses chances de commencer El Clásico dimanche, Ancelotti a répondu : « Je ne sais pas, mais ce serait difficile de faire un changement. Il faudra revoir les choses dans les prochains jours. C’est un jeu différent. Cela suggère qu’Ancelotti réfléchira sérieusement à lancer Rodrygo contre Barcelone, alors qu’il ne l’aurait peut-être pas fait auparavant. Avant le match, il avait suggéré qu’Eden Hazard pourrait être de retour pour El Clásico, mais maintenant tous les yeux pourraient être rivés sur Rodrygo.

2. Quand le non-presse fonctionnera-t-il à nouveau ?

Le Real Madrid en a surpris plus d’un en refusant simplement de presser le Shakhtar dans sa moitié de terrain. Les Blancos ont plutôt attendu que leurs hôtes ukrainiens traversent le milieu de terrain et avancent vers le but de Thibaut Courtois, avant de pousser pour récupérer le ballon. Cette approche du pressing à mi-terrain a bien fonctionné dans ce match, mais ce ne serait sûrement pas une option contre certaines équipes européennes. Il sera alors intéressant de voir quand et où Ancelotti se tournera ensuite vers cette tactique.

3. Qu’est-ce qui sera différent pour le « retour » ?

A ce stade intermédiaire de la phase de groupes de la Ligue des champions, le prochain match est contre l’adversaire le plus récent. Cela peut donner un peu de déjà-vu, surtout si vous avez également joué au Shakhtar en Ligue des champions l’année dernière, mais il est important de se rappeler qu’il s’agit d’un match important qui aura lieu le 3 novembre lorsque le Shakhtar se rendra à l’Estadio Santiago Bernabéu. Cela ressemblera presque au match retour d’un match à élimination directe, étant donné que ces équipes viennent de se rencontrer, et il devrait y avoir une atmosphère fascinante au Bernabéu. Là-bas, nous verrons sûrement un autre type d’équipe du Shakhtar, avec Roberto De Zerbi maintenant très conscient que son approche de l’affrontement de mardi n’a pas fonctionné.

Share