Trouver des opportunités de démarrage dans la pandémie ; lancement de Windows 11 ; Défendre le micro Blue Yeti

Une pandémie mondiale peut sembler être le mauvais moment pour poursuivre une nouvelle idée de démarrage, compte tenu de toutes les incertitudes, mais à bien des égards, le moment ne pourrait pas être meilleur.

C’est l’un des enseignements de notre conversation . Podcast cette semaine avec un entrepreneur et investisseur de la région de Seattle Shirish Nadkarni, auteur du livre Du démarrage à la sortie : un guide d’initié pour lancer et faire évoluer votre entreprise technologique.

Shirish Nadkarni

Les changements dans le comportement des utilisateurs et les changements de plate-forme technologique causés par la pandémie concordent avec l’une des leçons que Nadkarni espère faire comprendre aux entrepreneurs.

« Recherchez des opportunités où il y a soit un changement technologique majeur ou une tendance macro qui fait surface et un ancien problème, ou vous permet de créer une solution d’une manière unique qui ne pouvait pas être faite auparavant », explique Nadkarni. « Je pense que ce sont les meilleures opportunités pour qu’une idée réussisse. »

Nous parlons également d’opportunités de startups en intelligence artificielle et en apprentissage automatique ; l’impact de l’engouement pour l’introduction en bourse et la SPAC sur la psychologie des startups ; et l’effet du travail à distance sur l’investissement et le recrutement.

Nadkarni a fondé le pionnier de la messagerie sans fil mobile TeamOn Systems, acquis par Blackberry en 2002, et co-fondé le site d’apprentissage des langues Livemocha, acquis par RosettaStone en 2013. Il a commencé sa carrière chez Microsoft, travaillant sur des outils de développement Windows, supervisant la transition de MSN vers un portail Web. , et leader de l’acquisition de Hotmail par Microsoft.

Dans l’actualité cette semaine…

Et dans notre dernier segment, nous entendons d’un auditeur fidèle, Cas Steve (non, pas le fondateur d’AOL), avec des retours sur notre récent épisode en coulisses sur la technologie audio que nous utilisons pour le spectacle. J’avais des choses critiques à dire sur la Micro Yéti bleu dans l’émission, à laquelle Steve a donné cette réponse :

J’aime et j’utilise le Blue Yeti (avec un filtre anti-pop externe). C’était le choix logique lorsque je faisais un peu de voix off et que je réfléchissais au podcasting. Le Yeti est parfait pour le podcasting en raison de ses trois capsules à condensateur et de ses quatre modes, il est donc bon pour une personne (mode cardioïde) ou pour interviewer quelqu’un en personne (mode bidirectionnel). Bien sûr, c’était à l’époque de la pré-quarantaine où nous pouvions en fait nous asseoir de l’autre côté d’un microphone de quelqu’un en dehors de notre foyer.

De nombreuses personnes qui les utilisent pour des podcasts, des vidéos YouTube, etc., ne semblent pas comprendre les modes – ni même de quel côté parler. Il s’agit d’un microphone à adresse latérale, mais je vois des gens parler à l’extrémité de celui-ci, ou même à l’arrière lors de l’utilisation du mode cardioïde. Ensuite, il y a les gens bien trop près du micro, sans protection anti-pop, et le gain réglé au maximum. Le contrôle de gain intégré est une excellente fonctionnalité, mais avec le pouvoir de changer le gain au microphone vient la responsabilité de le régler de manière appropriée.

Noté! Merci à Steve pour ses idées. Vous pouvez nous joindre à podcast@geekwire.com avec vos réflexions sur la technologie des micros ou tout autre sujet dont nous discutons dans l’émission.

Écoutez l’épisode de cette semaine ci-dessus ou abonnez-vous dans n’importe quelle application de podcast.

Montage audio par Curt Milton. Thème musical de Daniel LK Caldwell.

Share