in

Un an d’affrontement à Galwan : un aperçu des grands desseins du CCP et de l’APL dans le monde

vallée de galwanLa rivière Galwan a son origine dans les chaînes du Karakoram et elle parcourt 80 km vers l’ouest à travers Aksai Chin et le Ladakh oriental pour rejoindre la rivière Shyok. (Source de la photo : .)

Par LT COL MANOJ K CHANNAN,

Combattez pour le devoir, en traitant de la même manière le bonheur et la détresse, la perte et le gain, la victoire et la défaite. En remplissant votre responsabilité de cette manière, vous ne commettrez jamais de péché – Bhagwat Gita

La citation ci-dessus est tirée de la Bhagwat Gita dans laquelle les devoirs d’un soldat ont été expliqués par le Seigneur Krishna à Arjun alors qu’il hésitait à faire la guerre à ses ennemis. L’armée indienne est motivée et ne s’est jamais inclinée devant un défi à l’intérieur du pays ou lors de missions de l’ONU à l’étranger. Tous les grades sont concernés par Namak, Naam aur Nishan et le « ijjat » de l’unité dans laquelle il sert.

La plupart des experts en 2020 débattaient de l’intention du PCC/APL en mettant l’accent sur la bonhomie indo-chinoise par les sommets Modi-Xi Jinping, qui ont aveuglé l’establishment indien aux conceptions néfastes de l’APL. C’était une répétition de la visite de Vajpayee à Lahore pour une paix durable et les intrusions de Kargil conduisant à un conflit amer pour regagner les hauteurs surplombant l’autoroute Srinagar – Kargil – Leh.

Le déploiement d’avril 2020 de l’APL à des fins de formation traduit par le début de la pandémie en Inde, un verrouillage total, le manque d’évaluations des renseignements sur l’intention de l’APL, entraînant ainsi de profondes intrusions et le refus des droits de patrouille à l’armée indienne le long des rives du nord de Pangong Tso ainsi que dans la vallée de Galwan et plus à l’ouest dans les plaines de Depsang, a conduit à l’afflux de troupes supplémentaires avec du matériel pour contenir les actions chinoises.

Galwan et d’autres régions ont été témoins d’affrontements non armés. Cependant, la vallée de Galwan a été témoin d’un affrontement sans précédent qui a fait des victimes de chaque côté, l’Inde a perdu 20 de ses Bravehearts et les pertes de l’APL telles qu’elles ont été constatées plus tard étaient plus élevées, donnant ainsi à l’armée indienne un ascendant moral.

Braveheart’s dirigé par feu le colonel Suresh Babu, MVC, posthume; qui, au XXIe siècle, a créé l’histoire en s’engageant avec une APL belligérante, sans tirer un coup de feu, dans un concours pour supprimer un poste militaire du côté indien de la ligne de contrôle réelle perçue. Un message fort a été communiqué au PCC/APL.

Cela a été suivi par l’occupation de Kailash Ranges, bouleversant ainsi le plan de match CCP/PLA. Au cours de la dernière année ; plusieurs séries de pourparlers au niveau ministériel en marge de la coopération de Shanghai à Moscou, et des pourparlers au niveau du commandant de corps assistés par des représentants du ministère des Affaires extérieures ont permis d’éviter qu’un conflit n’éclate et que le déploiement de globe oculaire à globe oculaire ait été partiellement annulé.

Kailash Range a été libéré dans le cadre du retrait convenu.

L’APL continue de dominer le sous-secteur Daulat Beg Oldie, l’impasse n’a pas encore été rompue et les deux parties continuent de construire leurs infrastructures après avoir traversé les hivers 2020-21.

Le renouvellement des troupes, ainsi que la préparation à un long déploiement, sont bien compris par les planificateurs militaires des deux côtés.

Tout en étant sensible au secteur du Ladakh, la région a été renforcée, les planificateurs stratégiques mettent en garde contre le CCP/PLA créant des situations similaires le long de la ligne de contrôle réel longue de 4000 km et la capacité de l’Inde à contenir un tel mouvement, compte tenu des ressources limitées disponibles.

L’APL a montré son intérêt pour le sous-secteur du Ladakh ainsi que pour le Sikkim et l’Arunachal Pradesh en maintenant l’armée indienne déployée pendant les mois d’hiver pour empêcher toute intrusion.

Les souvenirs sont courts dans le domaine public. Récapitulons ce qu’est la vallée de Galwan ?

Ghulam Rassul Galwan était un aventurier ladakhi qui a participé à de nombreuses expéditions britanniques au Tibet, à Yarkand et dans les chaînes du Karakoram. En 1892, le septième comte de Dunmore nomma ce Galwan Nullah alors que Galwan, 14 ans, dirigeait l’expédition pour accomplir sa tâche.

L’importance.

C’est un point d’éclair historique du conflit indochinois de 1962 et continue de le rester car pendant plusieurs décennies, le PCC/APL a délibérément choisi de ne pas régler la ligne de contrôle réelle d’environ 4 000 km de long.

La rivière Galwan a son origine dans les chaînes du Karakoram et elle parcourt 80 km vers l’ouest en passant par Aksai Chin et le Ladakh oriental pour rejoindre la rivière Shyok. La vallée a des crêtes abruptes et les eaux glaciaires sont froides pendant les mois d’été.

Alors que la cause et l’effet sont basés sur des erreurs de calcul historiques et une posture avancée sans troupes adéquates à la tâche, le manque de vêtements et d’entraînement d’hiver extrêmes, de mauvaises évaluations du renseignement à la réaction chinoise ; causé beaucoup de chagrin à l’Inde en tant que nation, les Braveheart sur le terrain à l’époque et maintenant n’ont pas échappé à leur devoir et ont sacrifié leur vie dans les plus hautes traditions de l’armée indienne.

Le conflit indochinois de 1962 est étudié dans les établissements de formation et les leçons apprises sont vivement débattues par les étudiants militaires, nous devons réfléchir à ce qui n’a pas fonctionné et des mesures ont-elles été prises pour éviter d’être déjoué par un ennemi rusé.

Intentions du PCC/APL

Avec son objectif déclaré de devenir la première puissance du 21e siècle, la Chine s’est lancée dans un projet ambitieux de l’initiative « One Belt One Road ». Présenté comme le projet favori de Xi Jinping, il est susceptible d’avoir des implications géopolitiques de grande envergure pour la région ainsi que des ramifications stratégiques sur les pays hôtes.

Le corridor économique Chine Pakistan (CPEC) est devenu une réalité en novembre 2016, lorsque le premier convoi chinois de la province du Sinkiang a atteint Port Gwadar au Pakistan, construit par les Chinois.

Maintenant, dans le cadre d’une nouvelle initiative appelée « route de la soie maritime » conformément à la « stratégie des chaînes de perles », les Chinois développent de nouveaux ports le long des voies maritimes de communication (SLOC) allant de la mer de Chine méridionale au canal de Suez et au Golfe Persique.

Près de Singapour et de la Malaisie, un nouveau port de transbordement de conteneurs aussi grand que le port de Singapour est en construction à Melaka dans le détroit de Malacca.

Des ports similaires sont en cours de développement à Port Darwin (actuellement en cours d’examen par le gouvernement australien), Port Hambantota (Sri Lanka), Port Bagamoyo en Tanzanie et Port Soudan. Nul doute que la Chine donne corps à son « Comprehensive National Power (CNP) » avec ces initiatives.

La paix entre la Corée du Nord et la Corée du Sud a prévalu. La Chine a intérêt à maintenir le régime de Kim Jong-un au pouvoir dans le Nord.

En mer de Chine orientale, la Chine a intensifié sa présence navale autour des îles Senkaku revendiquées mais inhabitées par les Japonais. La Chine semble affaiblir la détermination du Japon à résister à ses revendications sur ce qu’elle appelle les îles Diaoyu.

Les États-Unis ont assuré au Japon que les îles relevaient de leur garantie de sécurité de défense mutuelle. Mais une confrontation avec la Chine pourrait tester le soutien américain et éventuellement ouvrir la voie à une escalade de la confrontation ailleurs. L’administration Biden tient à entraîner la Chine sur des charbons ardents sur la pandémie de virus chinois, sans relâche.

le développement de l’infrastructure militaire de la Chine en mer de Chine méridionale et les opérations de liberté de navigation de la marine américaine (FONOPS) ; conserve la zone comme point de déclenchement possible d’un conflit.

Les revendications de la Chine sur les eaux et les îles des eaux territoriales des Philippines ont été rejetées, malgré quoi la Chine continue de s’immiscer dans les îles revendiquées par les Philippines et l’Indonésie.

Récemment, des navires chinois ont été ancrés dans les eaux territoriales des Philippines à l’intérieur de sa zone économique exclusive en partant du principe que la possession est les neuf dixièmes de la loi.

Observations récentes

Les Chinois ont fustigé le gouvernement du Bangladesh pour son soutien au QUAD et n’ont pas mâché leurs mots sur l’issue probable.

Au Myanmar, le coup d’État et la prise de contrôle du pays par Tatmadaw et le soutien tacite du PCC/PLA sont compris. Bien que Tatmadaw soit conscient du piège de suivre aveuglément les diktats du PCC.

Au Sri Lanka, le port de Hambantota est désormais une ZES exclusive de la marine chinoise de l’APL, ayant un lieu d’accostage à 290 km au sud de l’Inde péninsulaire. Il est bon de considérer le fait que la marine indienne doit contourner la nation insulaire tout en déplaçant les plates-formes navales de la côte ouest vers la côte est.

Gardant à l’esprit la situation complexe dans laquelle se trouve l’Inde. lutte contre la pandémie, vaccination des citoyens, catastrophes naturelles sur ses côtes ouest et est. La paix le long de la LdC se maintient ; les Chinois sont contenus le long de la Ligne de Contrôle Actuel.

Suggestions

Poursuivre et s’engager vigoureusement avec des pays étrangers amis dans la région occidentale ainsi qu’en Asie du Sud-Ouest et en Asie du Sud-Est pour annuler l’influence chinoise. QUAD doit passer d’un plan diplomatique à une alliance militaire et pour cela, les exercices conjoints doivent être menés pour dominer les SLOC.

Engagez-vous au sein de la SAARC avec des pays amis et soutenez les gouvernements politiquement et économiquement.

S’engager diplomatiquement avec la Chine pour s’assurer que la situation ne dégénère pas dans l’ALC. Alors que la Chine restera un concurrent/adversaire ; nous avons besoin de compétences non techniques pour nier son CNP.

Intensifier les efforts pour s’engager avec Taiwan et Hong Kong.

Le récent conflit entre Israël et le Hamas a vu l’utilisation d’IA, de supercalculateurs et de munitions à guidage de précision pour éliminer les dirigeants militaires ; sa mise en œuvre dans nos plans opérationnels.

Développer des capacités pour empêcher le piratage et les cyberattaques qui peuvent perturber les besoins énergétiques, les transports imposant ainsi des pertes économiques à une économie fragile.

Poursuivre la constitution de corps d’assaut en montagne pour couvrir les trois secteurs du Ladakh, du Sikkim et de l’Arunachal Pradesh.

Soyez prêt pour les « imprévus hors de la zone ».

Restructurer les forces de garde-frontières sous un commandement unifié.

Se désengager des fonctions de sécurité interne. Le CAPF et le NDRF doivent être dotés d’atouts pour faire face à tous types de calamités.

Pour résumer, le PCC/APL maintiendra la situation mondiale dans un état de flux alors qu’il continue de travailler pour devenir la seule superpuissance économique et militaire. À cette fin, il utilise tout ce qu’il a dans ses capacités, qu’il soit légal ou illégal, de la coercition ou de simples appâts économiques et ne négligeant aucun effort pour racheter des dirigeants étaient nécessaires pour ajouter des ressources planétaires à sa cagnotte.

(L’auteur est un vétéran de l’armée indienne. Les opinions exprimées sont personnelles et ne reflètent pas la position ou la politique officielle de Financial Express Online.)

Obtenez les cours boursiers en direct de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles sur les IPO, les meilleures introductions en bourse, calculez votre impôt à l’aide de la calculatrice de l’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions du marché. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Meilleurs groupes pour Fitbit Ace 3 en 2021

Mick Jagger accueille Charlie Watts pour son anniversaire