Un ancien rédacteur en chef du Washington Post a écrit “ Collision of Power ”, touchant Trump, Bezos et le journal

L’ancien rédacteur en chef du Washington Post, Marty Baron, lors du séminaire d’apprentissage des médias de la Knight Foundation à Miami en 2017 (Photo Flickr / Knight Foundation)

Marty Baron, qui a pris sa retraite en tant que rédacteur en chef du Washington Post plus tôt cette année, écrit un livre sur son passage au journal et sur l’impact qu’il a eu de la propriété de Jeff Bezos et de la présidence de Donald Trump.

“Collision of Power: Trump, Bezos et The Washington Post” a été racheté par Flatiron Books, a rapporté mercredi l’Associated Press.

Baron a passé huit ans au Post et 45 ans dans le journalisme avant d’annoncer le 26 janvier qu’il prenait sa retraite. Le livre fera partie des mémoires et explorera également des questions plus vastes de la presse, son rôle dans la démocratie et la façon dont la technologie et la politique perturbent tout cela.

Bezos a acheté le Post pour 250 millions de dollars en août 2013. À l’époque, cette décision a choqué les observateurs des médias et de la technologie qui considéraient les journaux comme une entreprise en voie de disparition et Bezos comme quelqu’un qui ne s’intéressait à rien d’autre.

Le PDG d’Amazon était une cible fréquente du président Trump, qui appelait régulièrement le journal «Amazon Washington Post» et affirmait que Bezos utilisait le journal pour promouvoir son propre programme pour le géant de la technologie basé à Seattle.

Baron a déjà longuement parlé au New Yorker de Bezos et de la façon dont le propriétaire milliardaire a remodelé The Post.

«Ce livre faisant autorité et très observé montrera à quel point une presse intrépide et indépendante est essentielle, en particulier lorsqu’elle est confrontée à de profondes perturbations de la politique, de la technologie et d’autres médias», a déclaré Zachary Wagman, rédacteur en chef de Flatiron dans un communiqué.

Flatiron n’a pas fixé de date de publication.