Un champion d’Espagne différé

« Juan Hinostroza (10-9-1, 5 KO) est un adversaire bien plus complexe que ses records. Il n’a jamais dit non à personne et c’est là qu’ils l’ont appelé. Depuis qu’il a su choisir les combats il a montré sa qualité. Il s’est rendu au domicile du champion d’Espagne, il l’a battu et lors du match revanche, il l’a mis KO lors d’un assaut pour remporter le championnat de l’Union européenne. Si je faisais confiance, je me tromperais », prévient-il sans hésiter Ange Moreno (21-4-2, 6 KO) sur le podcast ‘Boxeo a la Carrera’. Le madrilène Moreno, 37 ans, et l’hispano-péruvien Hinostroza, 36 ans, joueront ce samedi le poids mouche européen à Valdemoro (soutien de Maravilla vs Rose). Le combat, au-delà des records, est très attendu par les fans. « Si cela arrivait, ce devait être pour quelque chose d’important », disent les prétendants à l’unisson.

Il y a une volonté de contraste des styles. Hinostroza va au front sans se soucier de rien, tandis que Moreno est un fin styliste qui cherche l’erreur pour en capitaliser. Ce croisement des manières de voir la boxe est toujours synonyme de réussite, mais aussi les deux arrivent avec beaucoup d’enthousiasme. Ángel aurait dû contester ce procès il y a un an contre Oubadi, mais le Marocain n’avait pas la nationalité italienne et il est tombé. Quand Hinostroza est entré en jeu (il allait défendre le championnat de l’Union européenne), c’était marqué décembre 2020, mais l’absence de public l’a empêché. Entre certains problèmes et d’autres, Moreno a cinq dates différentes. « Jusqu’à ce qu’il me voie sur le ring, je ne me croirai pas », plaisante-t-il. Pour lui, ce sera sa troisième chance au Championnat d’Europe : « J’ai gagné la première en France pour moi. Je me sens champion d’Europe et je dois l’endosser sur le ring« . Pendant ce temps, son adversaire sera la deuxième fois qu’il le jouera. Cette fois, il arrive avec du temps de préparation. »Je suis prêt« , a-t-il cliqué sur le podcast ‘Boxeo a la Carrera’. La mèche est allumée, la bombe va exploser à Valdemoro et l’Espagne aura un nouveau champion continental.

Share