Un clown triste et inconcevable

Je n’ai pas vu l’événement Triller. Je n’ai pas vu d’attrait ou de raison de commenter. Ce premier et unique assaut de Holyfield-Belfort m’est apparu sur le mur, dans une vidéo de Tik-Tok !! Quand je l’ai vu, j’ai ressenti un mélange de tristesse et d’indignation avec la tristesse. Pénalité pour avoir vu Holyfield presque 60 ans garder la carcasse, mais détruite, passée par la loi de la vie et par la loi cruelle des coups reçus.

Indignation de ceux qui commercialisent ce type de monstruosité, qui font passer toute entreprise avant l’éthique, sans respect pour ce qu’est un sport à risque et permettent un vrai combat dans ces conditions : différences d’âge et différences physiques. Tristesse pour ce qu’un groupe de commerçants s’est converti à ce sport qui finira par courir pour nous tous.

Honnêtement, après l’embarras WBC avec Valdez, l’émission d’horreur que Triller a vendue, il n’y a pas de rire, seulement de l’amertume. Non content de transformer de jeunes et humbles boxeurs pleins de rêves en chair à canon, cette horrible partie du business qui nous a envahi, le fait aussi avec de vieilles gloires battues et vulnérables, emmenées au centre du cirque pour être sacrifiées comme un spectacle pathétique , digne du Moyen Âge. Une pitrerie sanglante et pas drôle. Comme c’est indigne et triste.

Share