Un homme meurt après le déchargement d’une arme à feu par la police à Milton Keynes

UNE

homme est décédé après que la police a tiré des coups de feu sur une propriété à Milton Keynes où un deuxième homme a été retrouvé mort et un jeune enfant grièvement blessé.

La police de Thames Valley (TVP) a déclaré dans un communiqué que des agents avaient été appelés à une adresse à Denmead, Two Mile Ash samedi vers 9h40 et avaient fait une entrée forcée après avoir agi sur les informations d’un témoin.

À l’intérieur, ils ont trouvé un homme dans la trentaine qui a ensuite été confirmé mort, ainsi que l’enfant qui avait été grièvement blessé.

Ils ont également localisé un homme dans la vingtaine, la force disant qu’il était entendu que les officiers avaient déployé un Taser avant que des coups de feu ne soient tirés sur l’homme. L’homme a ensuite eu besoin de premiers soins et de soins de la part des ambulanciers, mais a été déclaré mort sur les lieux, a déclaré TVP.

LIRE LA SUITE

Le jeune enfant a été transporté à l’hôpital.

La police a déclaré que les plus proches parents des hommes décédés avaient été informés et que les agents resteraient probablement de garde à l’extérieur de la propriété pendant plusieurs jours.

L’Office indépendant pour la conduite de la police (IOPC) a confirmé avoir reçu une saisine de TVP et a déclaré que son enquête était « à un stade très précoce et qu’aucune autre information ne peut être fournie pour le moment ».

Ce qui s’est passé ce matin ne peut être décrit que comme absolument tragique

« Nos pensées vont à toutes les personnes touchées par cet incident tragique », a ajouté le communiqué de l’IOPC.

Le constable en chef adjoint de TVP, Christian Bunt, a déclaré: «Ce qui s’est passé ce matin ne peut être décrit que comme absolument tragique et aura sans aucun doute un impact sur la communauté.

«Nos pensées vont à ceux qui ont été touchés par cet incident.

« Notre unité des crimes majeurs travaille en étroite collaboration avec l’IOPC pour comprendre exactement ce qui s’est passé.

« À ce stade, personne d’autre n’est recherché dans le cadre de cette enquête et nous cherchons à soutenir toutes les personnes impliquées.

« Les membres de la communauté verront une présence policière accrue. Nous demandons à toute personne ayant des préoccupations ou des informations de s’il vous plaît parler à l’un de nos agents en uniforme.

« Nous demandons également aux membres du public qui pourraient avoir des informations d’appeler le 101 ou de signaler en ligne en citant la référence 20210626-0652 ou s’ils souhaitent rester anonymes, ils peuvent contacter Crimestoppers au 0800 555 111. »

Share