Un homme noir asservi par le gérant du restaurant doit 546000 $ ,000 .

Un gérant de restaurant qui purge une peine de prison pour avoir réduit en esclavage un homme noir ayant une déficience intellectuelle devrait payer 546 000 $ en dédommagement, a décidé un tribunal.

Bobby Paul Edwards purge déjà une peine de 10 ans pour avoir forcé John Christopher Smith à travailler 100 heures non rémunérées par semaine dans des conditions abusives dans un restaurant de Caroline du Sud, mais une cour d’appel a déclaré que Smith devrait obtenir le double des 273000 $ qui lui avaient été initialement accordés.

Smith, qui avait un QI de 70, a commencé à travailler au restaurant Conway en 1990 à l’âge de 12 ans.

Il a été payé jusqu’en septembre 2009, date à laquelle Edwards a pris la relève et a déménagé Smith dans un appartement attenant au restaurant, selon la décision de la Cour d’appel du 4ème circuit.

Les procureurs avaient allégué qu’Edwards, qui est blanc, avait soumis Smith à des abus comprenant des épithètes raciales et des menaces pour le faire travailler plus rapidement, selon The Post et Courier.

Edwards a forcé Smith à travailler de 6 h à 23 h du lundi au vendredi et de 6 h à 14 h le dimanche, sans jours de congé, selon les archives judiciaires.

Edwards a fouetté Smith, identifié dans les archives judiciaires comme étant Jack, avec une ceinture, l’a battu avec des casseroles et lui a donné des coups de poing.

«Une fois, lorsque Jack n’a pas réussi à livrer du poulet frit au buffet aussi rapidement qu’Edwards l’avait demandé, Edwards a trempé des pinces métalliques dans de la graisse chaude et les a pressées contre le cou de Jack, ce qui a provoqué une brûlure que les collègues ont dû traiter immédiatement», a déclaré le tribunal mentionné.

«Jack» a dit plus tard qu’il se sentait en prison, selon le jugement cité.

«La plupart du temps, je ne me sentais pas en sécurité, comme si Bobby pouvait me tuer s’il le voulait», a-t-il déclaré, selon le procès-verbal.

Bobby Paul Edwards, un gérant de restaurant de Caroline du Sud qui a été condamné à être détenu sans caution pour avoir abusé et asservi un employé souffrant de troubles mentauxBobby Paul Edwards, un gérant de restaurant de Caroline du Sud qui a été condamné à être détenu sans caution pour avoir abusé et asservi un homme noir ayant une déficience intellectuelle. Centre de détention de Reuben Long via AP

«Je voulais tellement sortir de cet endroit, mais je ne pouvais pas penser à comment je pourrais sans être blessé.

Les abus se sont poursuivis jusqu’en octobre 2014, lorsqu’un parent d’un employé du restaurant a alerté les autorités et le département des services sociaux de Caroline du Sud est intervenu, selon la décision.

Edwards a plaidé coupable à un chef d’accusation de travail forcé en 2019 et a été initialement condamné par le tribunal de district à payer 273000 $ sur la base du salaire minimum non rémunéré et des heures supplémentaires en vertu du Fair Standards Act.

La décision de la cour d’appel a renvoyé l’affaire au tribunal de district et a demandé de recalculer la restitution sur la base de sa décision.