Une chaleur intense et des «nuits tropicales» arrivent dans toute l’Espagne

24/06/2021 à 9h40 CEST

A partir de ce jeudi, la vraie chaleur de l’été arrive en Espagne, comme l’ont annoncé les météorologues. Pour cette raison, on peut s’attendre au début des nuits tropicales de plus en plus fréquentes (au cours desquelles la température ne descend pas en dessous de 20ºC). Les premiers jours de l’été astronomique, qui a débuté lundi 21, avaient été assez doux, mais désormais la saison laissera des températures vraiment élevées.

Le nouvel été astronomique apportera enfin « la chaleur adéquate pour ces dates & rdquor; Comme l’a expliqué à Europa Press le porte-parole de l’Agence météorologique d’État (AEMET), Rubén del Campo, après un début de semaine avec des maximums entre 5 et 10 degrés (ºC) inférieurs à la normale pour la période de l’année. Cependant, à partir de ce jeudi, des maximums supérieurs à 35 °C et des nuits tropicales sont attendus, avec des nuits qui ne descendront pas en dessous de 20 °C.

La présence d’une petite dépression aux hauts niveaux de l’atmosphère a fait perdurer l’environnement instable ce mercredi, notamment dans le nord et l’est de la péninsule, avec des averses localement fortes mais, dès jeudi, elles s’apaiseront car des hautes pressions prévaudront en Espagne et les précipitations seront limitées au tiers nord de la péninsule.

« Il y aura une prédominance de soleil dans le reste de l’Espagne et le point culminant sera que les températures vont augmenter et ils vont le faire de manière significative& rdquor;, a précisé Del Campo, qui a avancé que vendredi et pendant le week-end, il sera possible « de parler de chaleur propre pour ces dates & rdquor;, avec 35ºC dans les zones de la moitié sud et dans le nord-est et à nuit de 20ºC dans ces zones et sur la côte méditerranéenne, ils seront donc nuits tropicales.

Jeudi, les changements commenceront « avec une tendance rapide à stabiliser l’atmosphère alors que les hautes pressions prévalent & rdquor;, a indiqué le porte-parole, donc le ciel sera plus clair que les jours précédents. Dans tous les cas, des pluies sont attendues dans l’est de la Cantabrie et le nord-ouest de la Navarre, avec une tendance à s’apaiser.

Il peut également y avoir des averses orageuses dans le nord de la Catalogne et à partir de midi, des nuages ​​​​se développeront à l’intérieur et aux îles Baléares, sans exclure les averses occasionnelles autour du Sistema, Iberico et Majorque.

Le Levante soufflera fortement dans le détroit et il y aura également des vents forts sur la côte galicienne. Ainsi, Cadix sera menacée par les phénomènes côtiers tandis que la Navarre, Guipúzcoa et Vizcaya seront menacées par les précipitations.

Hausses généralisées des températures

Cependant, le point culminant sera « L’ascension générale et remarquable & rdquor; des températures, en particulier dans les zones des deux plateaux, où la hausse peut aller jusqu’à 8ºC.

Il fera même environ 35 °C et vendredi et le week-end, le temps restera stable dans l’ensemble, bien que samedi et dimanche, de faibles niveaux élevés pourraient s’approcher du nord-ouest de la péninsule.

Bien qu’il existe encore une grande incertitude sur sa localisation finale, elle pourrait conduire à des averses parfois accompagnées d’un orage, mais généralement faibles et éparses dans le tiers nord de la péninsule, selon l’AEMET.

Des intervalles nuageux sont également attendus dans le reste de la moitié nord et un environnement plus clair dans le sud et dans la zone méditerranéenne. Le Levante soufflera fort dans le détroit et Alboran vendredi, bien que ces vents diminueront, tout comme les vents intenses de la côte galicienne.

Quant aux températures, elles continueront de grimper dans la plupart des régions et seront plus prononcées durant le week-end dans la moitié nord de la péninsule. Del Campo a avancé que vendredi 30 °C seront dépassés dans l’Èbre et la zone centrale et 35 °C dans les vallées du Guadiana et du Guadalquivir.

Samedi et dimanche, les maximums seront supérieurs à 30ºC dans la péninsule et les îles Baléares, planant et même dépassant les 35ºC dans le nord-est de la péninsule, les zones de la Communauté de Madrid, l’Estrémadure, la Castille-La Manche, l’Andalousie, les points de la Communauté Valencienne, Murcie et Majorque. Les températures minimales dans une bonne partie du littoral et dans les points de la moitié sud ne descendront pas en dessous de 20ºC, des nuits tropicales sont donc attendues.

« En général, nous pouvons dire que les températures du week-end seront élevées mais en général ce seront des valeurs normales pour la période de l’année », a déclaré Del Campo.

Dans la perspective de la semaine prochaine, il y aura de l’instabilité dans le tiers nord et un ciel plus clair dans le reste du pays. En général, la chaleur continuera également, notamment dans l’est et le sud de la péninsule, ainsi que dans les îles Baléares.

Dans l’archipel des Canaries, le régime des alizés se poursuivra au cours des prochains jours, soufflant avec intensité pour accumuler la nébulosité au nord des îles de plus grand relief. Il y aura probablement des bruines dans ces zones et des intervalles nuageux sont également attendus à Lanzarote et Fuerteventura et un environnement plus ensoleillé dans le reste de l’archipel.

Les températures augmenteront également pendant le week-end, de sorte que dimanche, elles pourraient dépasser 32 °C dans certaines parties du sud de Gran Canaria.

Ce mardi, dans de nombreuses capitales provinciales, en particulier dans la moitié nord, la température maximale de 20 °C a été à peine atteinte, comme ce fut le cas dans la ville de Lugo, qui est restée à 16 °C, bien qu’à certains endroits de la vallée du Guadalquivir elles aient atteint 30 °C et le vent a déclenché les thermomètres à 33ºC dans certaines parties de la province de Malaga.

Aux Baléares, la température maximale a atteint 23ºC et dans d’autres régions de la région méditerranéenne, comme la région de Murcie, les thermomètres ont atteint des valeurs plus en phase avec le temps, dépassant la température maximale de 32ºC.

Concernant les précipitations, mardi il y a eu des averses généralement éparses, mais elles ont atteint une certaine intensité, voire torrentielle, soit plus de dix litres par mètre carré en seulement dix minutes dans des points des provinces de Badajoz, Barcelone et Soria.

Cela peut vous intéresser : L’Espagne reçoit un « été étouffant » dans la majeure partie du pays

Share