in

Une foule de 105000 places reste possible pour le GP des Pays-Bas

Le directeur sportif néerlandais du GP, Jan Lammers, est optimiste quant à la capacité de Zandvoort à son retour pour 2021.

L’événement devait faire son retour la saison dernière dans un Zandvoort redessiné qui intégrait la banque dans plusieurs coins clés, mais comme aucun fan n’aurait pu y assister, le Grand Prix des Pays-Bas 2020 a été annulé.

La clé de son retour en 2021 reste la présence de fans, et avec la distanciation sociale et le port de masque qui s’attendent à être abandonnés à partir du 1er septembre aux Pays-Bas, cela crée l’opportunité d’une foule de 105000 fans pour chaque jour du Grand Prix des Pays-Bas.

Et Motorsport.com rapporte que c’est ce que Lammers vise, même si la fin de la distanciation sociale serait essentielle avec le Grand Prix des Pays-Bas qui aura lieu du 3 au 5 septembre.

«Cela va dans une direction positive très rapidement, mais ce n’est pas si étrange en soi, tout le monde sait maintenant comment agir avec le virus», a expliqué Lammers.

«Et puis vous avez les personnes qui ont déjà eu un effet corona et celles qui ont déjà été vaccinées.

«Si vous prenez toutes ces choses ensemble, vous avez déjà un certain nombre de spectateurs qui sont de toute façon à l’abri du virus de quelqu’un d’autre.

«Nous n’avons pas une idée précise de l’ampleur de ces chiffres pour le moment, mais ça a l’air bien et c’est bien.»

Découvrez toutes les dernières marchandises Max Verstappen via la boutique officielle de Formule 1

Il y a bien sûr un Néerlandais actuellement en tête du championnat des pilotes sous la forme de Max Verstappen, et si c’était toujours le cas, le Grand Prix des Pays-Bas, alors Lammers pense que le spectacle ne pourrait pas être plus grand que cela.

«Imaginez si c’est toujours le cas au moment où nous aurons le Grand Prix des Pays-Bas – à quel point voulez-vous l’avoir?» il a dit.

«La Formule 1 est de retour à Zandvoort avec un Néerlandais sur la grille qui gagne régulièrement des courses et est également en tête du classement. Si tu avais dit ça à quelqu’un il y a cinq ou six ans, ils auraient dit que tu étais fou!

Mais pour s’assurer que l’événement se déroule effectivement, Zandvoort a besoin d’un préavis de deux mois pour qu’une grande foule soit possible, sinon, comme la saison dernière, un Grand Prix des Pays-Bas ne serait plus rentable financièrement.

«Nous avons besoin de deux mois pour tout mettre en ordre sur le plan logistique. C’est plus ou moins notre échéance, pour pouvoir installer toutes les tribunes temporaires et des choses comme ça », a confirmé Lammers.

«Mais que se passe-t-il maintenant [with Covid cases] est le résultat de toutes les choses positives qui se sont déjà produites au cours des derniers mois, sinon au cours de l’année écoulée. Et nous pouvons tous en être fiers.

«Nous avons vu que des jours comme le jour du roi [national holiday] n’ont pas empiré les chiffres. Et c’est un signe merveilleux. Cela signifie que la tendance se poursuivra, peut-être même plus vite que nous l’espérons. »

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1, comme notre la page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram!

Alphonso Davies du Bayern Munich n’est pas épuisé par le calendrier difficile

“ Up Spell ” de Ken Kocienda semble avoir commencé sa vie en tant qu’outil interne Apple pour tester Game Center