Une poursuite redondante? ⋆ 10z viral

(Scott Johnson)

Selon une source dont l’affiliation n’est même pas suggérée, le ministère de la Justice demandera des mises en accusation fédérales contre Derek Chauvin et ses trois anciens collègues dans la mort de George Floyd. La source non identifiée a divulgué ceci et des nouvelles connexes à Andy Mannix de Star Tribune.

Je suppose que la source de Mannix est affiliée au ministère de la Justice, soit le bureau du procureur des États-Unis pour le Minnesota, soit le bureau local du FBI. Mannix ne note pas que la fuite viole la politique du ministère de la Justice, mais c’est le cas. Je suppose que c’est la raison pour laquelle son identité est entièrement cachée dans l’histoire de Mannix.

Comme tout le monde le sait, Chauvin vient d’être condamné par un tribunal d’État pour meurtre au deuxième degré pour la mort de Floyd la semaine dernière. Il doit être condamné le 25 juin. L’État demande une condamnation plus prononcée au-delà des directives de détermination de la peine autrement applicables. Quelle que soit la sentence prononcée, Chauvin s’éloignera longtemps.

L’affaire contre les trois autres officiers doit être jugée en août. Leurs perspectives n’ont pas l’air super. La fuite vers Mannix ne peut que préjuger de leur cas.

La longue histoire de Mannix n’aborde même pas la question évidente soulevée par les futurs actes d’accusation. Quant à Chauvin, un incident de 2017 exclu de l’affaire Floyd est apparemment à évoquer. Pourtant, la question évidente demeure. À quoi servent ces éventuelles mises en accusation des quatre anciens officiers au-delà des procédures judiciaires de l’État?

Lien source