« Unique » Martin Whitmarsh apporte une expérience « de référence » à Aston Martin

Lawrence Stroll pense que le travail de Martin Whitmarsh chez McLaren était « l’étalon-or » et est sûr qu’il aura le même impact chez Aston Martin.

Aston Martin a annoncé le mois dernier que Whitmarsh allait rejoindre l’équipe en tant que PDG du groupe de la nouvelle division Aston Martin Performance Technologies.

Le directeur de l’équipe, Otmar Szafnauer, a confirmé qu’il relèvera désormais de l’ancien homme de McLaren qu’il considère comme son patron.

Stroll dit qu’il a fait venir Whitmarsh en raison de ses réalisations passées et ne doute pas qu’il sera en mesure d’apporter le même succès à son équipe.

« Nous construisons une nouvelle usine – ce qui prend beaucoup de temps – Martin a traversé la construction d’une nouvelle usine [with McLaren]. Il a appris ce qu’il fallait faire correctement et ce qu’il ne fallait pas refaire. Il était très impliqué », a déclaré le Canadien au podcast Beyond the Grid.

« Je connais Martin depuis plus de 20 ans. L’un de mes amis les plus chers qui est malheureusement décédé était Mansour Ojjeh [former major shareholder at McLaren]. Je savais que Martin avait gagné des courses avec Mansour il y a longtemps, et il a clairement fait un travail incroyable.

« Martin était chez McLaren [when] McLaren était l’étalon-or, elle avait toute la culture de la performance, c’était clairement la meilleure – elle a remporté huit championnats du monde, plus de 100 courses. C’était, à l’époque, la référence de ce à quoi devait ressembler une équipe de Formule 1. »

Habillez-vous en vert Aston Martin via la boutique officielle de Formule 1

Whitmarsh n’est pas le premier homme avec une expérience de champion du monde que Stroll a signé, avec lui aussi Sebastian vettel pour des raisons similaires.

Il pense que les personnes possédant de telles connaissances et expériences sont « inestimables ».

« J’aime avoir la célèbre expression ‘vu le film, écrit le script' », a-t-il ajouté.

« Martin a vu le film sur la façon d’écrire le scénario pour devenir une équipe de Formule 1 huit fois championne du monde, et qu’il l’ait fait il y a cinq ans, il y a 10 ans, c’est la même chose.

«Ce sont les mêmes principes, c’est la culture de la performance, c’est une éthique de travail. C’est comment appliquer tous ces principes à une équipe que j’ai achetée.

« Encore une fois, avoir quelqu’un – que ce soit Sebastian du côté du pilote, ou Martin du côté de la direction, avoir quelqu’un qui a cette expérience en championnat du monde, pour apporter cela dans notre équipe et laisser notre équipe avoir cette culture n’a pas de prix.

« Nous grandissons à pas de géant et nos ambitions sont d’être champions du monde, et au moins de nous battre pour les championnats du monde, dans un futur proche, avec ces tout nouveaux locaux.

« Avec quelqu’un comme Martin – je ne connais pas quelqu’un d’autre comme Martin, je pense qu’il est assez unique, avec son palmarès et son histoire – et le fait que je le connaisse depuis tant d’années me procure un grand confort.

« Il n’y a pas grand monde avec son palmarès et très apprécié, très respecté. J’étais content d’avoir pu le convaincre de venir me rejoindre.

Share