in

Unleashed Rahm (65), co-leader à l’Open écossais

Lorsque vous êtes sur un rouleau, vous êtes sur un rouleau et sinon demandez au n°1 mondial, Jon Rahm, en ce moment avec une confiance pleine et totale dans son jeu, dans sa tête et surtout dans son putting, tout et que ce vendredi il a alterné coups (nombreux) avec ratés (peu), mais le Basque, s’est déchaîné dans les 10 premiers trous de son deuxième tour (il est parti à 10), et avec un dernier tour de 65 coups (-6), il co-dirige avec le Belge Thomas detry et les britanniques Jack Sénior, les trois avec 131 (-11) après le deuxième jour de la Open d’Ecosse dans le Le Club Renaissance, dans North Berwick. Nous devons également souligner la septième place de la Cadix Alvaro Quiros: 68 hits ce vendredi et dommage qu’il termine la journée avec un nbogey à 18. Total 134 (-8).

Affichage complet de la récente Champion des États-Unis Open –Le moral qui donne pour enfin arriver à ouvrir la boîte des ‘majors’– dans ce links écossais, qui jouait tôt le matin avec du soleil et à la fin de son retour la journée est devenue venteuse, plombée et nuageuse. Huit birdies et deux bogeys marqués par Barrika sur sa carte, dans un début de manche spectaculaire avec un birdie sur le premier trou, par 5, puis six autres dans les 9 trous suivants. Brutal. Il les a signés en mettant des putts à courte, moyenne et longue distance. Un récital sur les greens, allez.

Du trou 2 (onzième de son tour) il y avait un petit déséquilibre, causé par le vent, dans le jeu de la Course au leader de Dubaï et vainqueur de quatre Série Rolex en 10 participations (deux Irish Open et deux DP World à Dubaï) à ces tournois millionnaires (Jon a neuf top 10 et un 15e comme pire résultat). Mismatch qui a abouti à deux bogeys, sur 2 et 4, et un putt court birdie raté sur 3, par 5. Sur 5 et 6 le décalage a continué, même le fairway a échoué sur 7, par 5, mais tout Et montrant sa colère à un mauvais impact sur son deuxième coup du rough, il a réussi à terminer le trou avec le huitième birdie de la journée.

McIlroy, scène « découpée » et surréaliste

Ses collègues membres du parti ont eu un sort différent. Justin Thomas, n°3 mondial, a clôturé sa performance avec un bogey à 9, pour 69 coups et 134 au total (-8) alors que Rory McIlroy, avec la paire ce vendredi et -1 au total était hors de la coupe. Un McIlroy qui a vécu une situation surréaliste ce matin avant le début du match principal du deuxième tour, Rory, son cadet et Rahm discutaient amicalement au 10e tee lorsqu’un spectateur s’est glissé et, avec tout le calme du monde, il s’est approché des joueurs et, sans un mot, a sorti la manche du conducteur du sac du club britannique et a pris un fer à repasser, l’a emporté et s’est tenu dans la zone d’où les joueurs ont frappé leur coup de départ devant le regard étonné du golfeur nord-irlandais, ainsi que comme son caddy et le basque. Il a finalement été “invité” à quitter le tee par les responsables de la sécurité du tournoi et l’affaire est déjà entre les mains de la police écossaise.

Ce Scottish Open est un rendez-vous préalable pour Open de Grande-Bretagne la semaine prochaine à Sandwich (Angleterre). Il n’a été remporté que par un Espagnol, le Canarien Rafa cabrera, en 2017, et Rahm cherche à être le premier joueur à remporter la semaine de son retour après avoir déjà conquis son premier « gros » depuis Dustin Johnson en 2016.

Tennis | Jeux Olympiques : Djokovic s’agenouille avec Zverev et dit au revoir au ‘Golden Slam’

Taylor Swift envoie à Simone Biles et Suni Lee un message de soutien stimulant