in

Usyk tire “Papachenko” pour son combat contre Joshua

La formalité manque. Une annonce officielle n’a pas encore été faite et on ne sait pas où elle sera, mais Anthony Joshua (24-1, 22 KO) et Olek Usyk (18-0, 13 KO) se rencontreront le 25 septembre. L’Ukrainien, un ancien champion unifié des cruiserweight à la recherche de sa deuxième couronne des poids lourds, avait accepté de se retirer, mais avec le crash de Joshua contre Fury, il est revenu sur les lieux. Devant lui, il a un grand défi. Dans la division la plus élevée, il n’est pas tout à fait bien vu. La différence de taille est claire et Joshua est un homme avec beaucoup de punch. Chisora ​​l’a fait souffrir… et ça s’annonce compliqué.

Usyk connaît le défi et pour cette raison, il voulait que son mentor, Anatoly Lomachenko, pour améliorer certains aspects de sa boxe. Le père et l’entraîneur de Vasyl l’ont déjà mené dans son stade amateur et l’ont mené à l’or olympique, mais dans le domaine loué, il n’entraîne que son fils. Cela va changer pour ce combat. L’amitié qui les unit, en fait Usyk appelle Anatoly “Papachenko”, a fait naître cette nouvelle union. La nouvelle a été avancée par Bob Arum. Certainement un coup d’État.

“Son père (Ana) n’entraînerait personne d’autre, mais il le fera avec Usyk parce qu’il est comme sa famille”, a déclaré le promoteur vétéran (de Lomachenko et Tyson Fury) à Sky Sports. “Bien sûr, je pense que vous pouvez gagner. Vous avez une belle opportunité, mais ce ne sera pas facile. Olek est beaucoup plus rapide. Ce sera un combat entre les styles”il ajouta. Malgré le bruit que la nouvelle a généré, Joshua n’a pas été nerveux et prend les premières semaines de préparation à Marbella avec son équipe, dont l’Espagnol Ángel Fernández.

Meghan Markle voulait un homme de Londres

Campbell pense qu’Arsenal ne signera peut-être pas un joueur de 23 ans