Vacciner l’économie: le gouvernement doit financer la montée en puissance de la production de vaccins en quelques jours

En fait, les données de l'ICMR analysées par le Centre national de contrôle des maladies montrent que 22% des personnes atteintes de Covid-19 ont 21-30 ans, 22% ont 31-40 ans et 17% ont 41-50 ans.En fait, les données de l’ICMR analysées par le Centre national de contrôle des maladies montrent que 22% des personnes atteintes de Covid-19 ont 21-30 ans, 22% ont 31-40 ans et 17% ont 41-50 ans.

Bien que le gouvernement continue de nier qu’il y ait une pénurie de vaccins, les chiffres publiés mardi par le PDG du Serum Institute, Adar Poonawalla sur CNBC-TV18, suggèrent que le gouvernement a presque épuisé ses stocks et, par conséquent, la campagne de vaccination va prendre un nez- se plonger. Poonawala dit qu’il a fourni au gouvernement environ 10 crores de vaccins; peut-être un autre crore, à l’extérieur, a été fourni par Bharat Biotech et, comme nous le savons, le gouvernement a déjà utilisé environ neuf crores. Dans ce cas, le gouvernement ne peut pas faire plus de 2-3 millions de coups par jour pendant les prochains mois, étant donné la production probable par le Serum Institute et Bharat Biotech.

C’est malheureux car, alors que les infections continuent d’augmenter, divers ministres en chef demandent au Centre l’autorisation de vacciner toutes les personnes de plus de 21 ans, car les jeunes ne contractent pas seulement les infections, ils sont également susceptibles de les propager davantage car ils le sont. sortir davantage de la maison; si la majeure partie de la population est vaccinée, les chances que l’attaque soit grave sont réduites et, alors, avec des masques et une bonne hygiène, l’Inde peut se remettre sur les rails. En fait, les données de l’ICMR analysées par le Centre national de contrôle des maladies montrent que 22% des personnes atteintes de Covid-19 ont 21-30 ans, 22% ont 31-40 ans et 17% ont 41-50 ans. En effet, pour que les écoles ne perdent pas une autre année, il faudra que les vaccinations soient approuvées pour les enfants et ensuite un programme intensif soit mis en place pour les couvrir. En l’absence d’une stratégie de vaccination intensive, des verrouillages locaux comme celui du Maharashtra se propageront – la haute cour du Gujarat en a suggéré un dans l’État, Bengaluru a imposé l’article 144 et il y a des verrouillages nocturnes dans de nombreux États – et quelle que soit la reprise économique. place prendra un coup.

Si les stocks de vaccins sont à court, la question est de savoir pourquoi les choses ont été autorisées à atteindre ce stade et ce qui est fait pour y remédier. Les commentaires de Poonawalla sont peut-être intéressés, mais il soutient que la production ne peut pas être accélérée en utilisant la capacité de réserve d’autres fabricants car il y en a très peu de disponibles; en tant que tel, le seul moyen d’augmenter rapidement la capacité est de la détourner de la production d’autres vaccins et la facture qu’il met pour cela, dans le cas du Serum Institute, est de Rs 3 000 crore de subventions gouvernementales. Dans une interview séparée, à Business Standard, il a suggéré qu’à moins que les vaccins ne soient vendus à 6-7 $ par injection contre 2 $ actuellement, il n’y a aucune incitation pour un producteur de vaccins. Beaucoup pensent qu’il s’agit de l’opportunisme de Poonawalla, bien que ce journal pense que le gouvernement a trop serré les fabricants, mais ce n’est pas pertinent pour le moment. Ce qui compte, c’est que le Serum Institute ou Bharat Biotech reçoive les fonds nécessaires pour monter en puissance en quelques jours et si cela se traduit par quelques milliers de crores de financement “ inutile ” pour eux, c’est un coût qui en vaut la peine.

La nation a supporté les énormes coûts sociaux et financiers des verrouillages initiaux parce qu’elle ne savait pas quels pourraient être les coûts possibles d’une pandémie à part entière en termes de problèmes de santé et de décès. Cette fois-ci, il connaît les coûts de l’augmentation des fournitures de vaccination et il connaît les coûts des fermetures complètes ou quasi-fermées. C’est assez simple.

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt par calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.