Valeur intrinsèque : attribuez votre police d’assurance-vie pour obtenir des fonds

Il existe également une disposition moins populaire sous la forme de cession d'une police d'assurance-vie qui offre plusieurs options au preneur d'assurance pour convertir la valeur intrinsèque d'une police à un certain moment en flux de trésorerie pour lui-même.Il existe également une disposition moins populaire sous la forme de cession d’une police d’assurance-vie qui offre plusieurs options au preneur d’assurance pour convertir la valeur intrinsèque d’une police à un certain moment en flux de trésorerie pour lui-même.

Une police d’assurance-vie est considérée comme un produit inflexible qui lie le preneur d’assurance à certaines modalités et conditions pendant toute la durée de la police. La raison d’une condition aussi rigide dans le contrat d’assurance est le facteur de risque qui est le but même des affaires d’assurance. Les assureurs souhaitent poursuivre leur relation avec les assurés afin que la famille de l’assuré ne soit pas privée de protection financière.

Cependant, les assureurs ont fourni des liquidités par le biais de dispositions telles qu’une facilité de prêt une fois que la police a acquis la valeur libérée, le rachat du contrat pour des liquidités immédiates, des remboursements échelonnés, etc. Il existe également une disposition moins populaire sous la forme de cession de une police d’assurance-vie qui offre plusieurs options au preneur d’assurance pour convertir la valeur intrinsèque d’une police à un certain moment en flux de trésorerie pour lui-même.

Cession d’une assurance-vie
La cession d’un contrat d’assurance-vie est un acte consistant à transférer ses droits sur les sommes du contrat à une autre entité, un particulier ou une institution pour diverses raisons valables en droit. Un exemple très simple de cession est la pratique d’emprunter de l’argent à une banque dans le but d’acheter une maison en cédant sa police d’assurance-vie à la banque. La police est considérée par la banque comme une garantie acceptable, sous réserve de certaines conditions simples.

Il existe deux types d’affectations, absolues et conditionnelles. Le premier entraîne le transfert de l’intégralité des droits et du titre du preneur d’assurance à une autre personne ou entité, tandis que le second représente un transfert limité et principalement à court terme de ses droits et de son titre qui reviennent au cédant lorsque certaines conditions sont remplies. La cession est un processus juridique permettant de transférer la propriété de la police même si le risque sur la vie du preneur d’assurance persiste et qu’il continue de payer la prime pour maintenir la police en vigueur, ce qui entraîne également une augmentation progressive de la valeur intrinsèque de la police.

La cession absolue ne peut pas être révoquée par le preneur d’assurance, par conséquent, la créance en cas de décès ou le produit de la réclamation à l’échéance devra être payé au cessionnaire par l’assureur. L’acte de cession doit donc être porté à la connaissance de l’assureur. Une fois certaines conditions remplies, telles que le remboursement du montant total du prêt, le cessionnaire doit céder la police au titulaire de la police afin que le produit de la réclamation soit versé au titulaire de la police ou à son prête-nom.

Exécution de la mission
La cession doit être exécutée sur un papier timbré selon le cas au lieu d’exécution de la cession. Cependant, si la cession est exécutée sur le corps du document de police, un tel papier tampon n’est pas requis. Il est conseillé d’exécuter la cession sur le cautionnement de la police afin que la cession n’échappe pas à l’attention de l’assureur lors du règlement des sinistres. Les assureurs constatent très souvent que les banques négligent la nécessité de réaffecter la police en faveur de l’emprunteur une fois le prêt entièrement remboursé. Dans de telles situations, le règlement de la réclamation est retardé et le preneur d’assurance ou les demandeurs sont confrontés à des tracas injustifiés pour obtenir le montant qui leur revient. En cas de réclamation pour décès où la réaffectation n’a pas été exécutée ou suggérée à l’assureur, le produit de la réclamation va aux banques, puis les banques doivent entreprendre de nombreuses approbations pour rembourser l’argent aux réclamants. Ici, un point doit être noté par les prêteurs ainsi que les assurés : la nomination en vertu d’une police est annulée lors de la cession et après la réaffectation, une nouvelle nomination doit être faite.

En règle générale, cette disposition de la loi est ignorée tant par le cédant que par le cessionnaire. Aucune nouvelle nomination signifierait l’obtention d’un certificat de succession et plusieurs accessoires attachés causant d’énormes difficultés à toutes les personnes concernées. La nomination est le droit du preneur d’assurance de nommer une personne qui peut recevoir le montant de la réclamation en cas de décès pendant la durée de la police. Le prête-nom donne une décharge valide à l’assureur lorsqu’il reçoit un tel montant de réclamation en vertu d’une police.

La disposition de cession permet ainsi à l’assuré de bénéficier de la valeur monétaire acquise d’un contrat sur une période de temps sans racheter un contrat et sans perdre le bénéfice de la couverture des risques pour ses proches. Une police d’assurance-vie est une garantie hautement acceptable par les institutions financières et un titulaire de police peut utiliser ses polices existantes dans le but d’obtenir des prêts au cours de sa vie professionnelle.

D’autre part, la cession d’une police d’assurance vie entière à l’épouse ou au mari, aux enfants et aux petits-enfants est le moyen le plus sûr de transférer un patrimoine après le décès. Personne ne peut contester un tel héritage de richesse. Le cessionnaire aura un droit absolu sur le produit de la police.

L’auteur est l’ancien directeur général et PDG de Star Union Dai-ichi Life Insurance

Savez-vous qu’est-ce que c’est ? FE Knowledge Desk explique chacun de ces éléments et plus en détail sur Financial Express Explained. Obtenez également les cours des actions BSE/NSE en direct, la dernière valeur liquidative des fonds communs de placement, les meilleurs fonds d’actions, les meilleurs gagnants, les meilleurs perdants sur Financial Express. N’oubliez pas d’essayer notre outil gratuit de calcul d’impôt sur le revenu.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

Share