Valve vise 30 images par seconde pour le matériel Steam Deck

26 juillet 2021 – 10h20

Le géant du PC Valve a déclaré que sa prochaine console Steam Deck visera 30 images par seconde.

Le développeur de Valve, Pierre-Loup Griffais, s’est adressé à Twitter – comme l’a repéré GameRant – en disant que cette fréquence d’images est « le plancher » de ce que la société considère comme jouable à la suite de ses tests de performances pour le matériel. Il poursuit en disant que les titres qu’il a essayés ont « toujours atteint et dépassé cette barre » à ce jour.

Steam Deck sera également livré avec un limiteur de fréquence d’images intégré afin que les utilisateurs puissent équilibrer les performances et la durée de vie de la batterie.

Cela fait suite à Griffais disant à IGN que Steam Deck visait cette fréquence d’images avec une résolution native de 800p, disant également que le matériel exécutait les jeux sortis cette année « sans problèmes ».

Valve a révélé Steam Deck plus tôt en juillet et depuis que la société a insisté sur le fait qu’elle avait effectué de nombreux tests sur le matériel. Cela inclut des tests de fiabilité pour les manettes de la console afin de s’assurer qu’elles ne présentent pas de problèmes de dérive de manette similaires à ceux que les contrôleurs Microsoft et Nintendo ont connus ces dernières années.

L’interface utilisateur de Steam Deck va également remplacer le mode Big Picture de Steam, qui permet aux utilisateurs de naviguer dans le service avec un contrôleur.

Alex Calvin

Éditeur collaborateur de PCGamesInsider

Alex Calvin est un journaliste indépendant qui écrit sur le business des jeux. Il a débuté au journal commercial britannique MCV en 2013 et a quitté le poste de rédacteur en chef adjoint plus de trois ans plus tard. En juin 2017, il rejoint Steel Media en tant que rédacteur en chef du nouveau site PCGamesInsider.biz. En octobre 2019, il a quitté ce poste à temps plein dans l’entreprise mais contribue toujours au site au quotidien. Il a également écrit pour GamesIndustry.biz, VGC, Games London, The Observer/Guardian et Esquire UK.

Share