Verstappen et ‘Checo’, pour renforcer le leadership de Red Bull dans leur circuit

24/06/2021 à 10h32 CEST

Le Néerlandais Max Verstappen, leader du championnat du monde de Formule 1 et le Mexicain Sergio Perez, qui avec leur troisième place au championnat contribue à Red Bull également en tête du classement des constructeurs, ils tenteront de renforcer l’avantage de leur équipe dans le Grand Prix de Styrie, qui se déroule ce week-end sur le circuit appartenant à Red Bull, à Spielberg.

Verstappen, 24 ans, a étendu son avance sur Lewis Hamilton, désormais 12 points derrière (131 à 119), après s’être imposé en France, où il a signé sa troisième victoire de l’année et relégué Mercedes septuple champion à la deuxième place).

‘Checo’, vainqueur il y a trois dimanches en Azerbaïdjan, revient pour compléter une belle performance avec sa troisième place au Paul Ricard, dans une course où Fernando Alonso (Alpine) a terminé huitième et Carlos Sainz (Ferrari) a conclu, onzième, sur les points.

À la maison

Les choses semblent changer dans la catégorie reine. Verstappen, qui a pris les devants en s’imposant à Monaco – où Sainz , deuxièmement, il a obtenu le meilleur résultat pour Ferrari jusqu’à présent cette année-, il discute de l’hégémonie de Hamilton, qui poursuit un huitième titre sans précédent. Et Red Bull, qui n’a pas gagné trois courses d’affilée depuis 2013 (la quatrième année de la période triomphale de quatre ans menée par l’Allemand Sebastian vettel) veut mettre fin à la suprématie de Mercedes au cours des sept dernières saisons.

Avec la contribution exceptionnelle de ‘tchèque‘, qui en France a confirmé sa troisième place au championnat (avec 84 points) après avoir réalisé son douzième podium dans la catégorie reine, Red Bull a accru son avance devant la Coupe du monde des constructeurs, qui mène avec 215 points, 37 de plus que les flèches d’argent. Et maintenant le les deux prochaines courses à domicile, depuis une semaine après Styrie sera contestée, dans le même scénario, celle de L’Autriche.

Le triptyque qui a débuté dimanche en terres gauloises s’achèvera au Red Bull Ring de Spielberg ; et que, après l’avoir fait en 2020 -pour configurer le calendrier de la Coupe du monde de la pandémie-, il va encore « doubler » cette année, cette fois, à la suite de deux annulations, pour des raisons de restrictions sanitaires liées au covid -19 : celui du Canada, d’abord; et celui de Turquie, remplaçant du précédent, plus tard.

Le Grand Prix d’Autriche, reprogrammé le premier week-end de juillet, a gardé ses dates. Et juste devant lui était placé le Grand Prix de Styrie, du nom de la région dans laquelle se situe le circuit de Spielberg et dont la capitale est Graz : la deuxième ville du pays, après Vienne. Situé à 50 kilomètres du circuit.

Les deux courses auront le même format et se dérouleront sur le circuit « terrestre » de Steiermark, précédemment connu – avec des configurations différentes au fil du temps – comme l’Österreichring ou l’A1 Ring. Aujourd’hui, il mesure 4 318 mètres et compte huit courbes ; et dimanche, il disposera de 71 tours, pour compléter un parcours de 306 kilomètres et demi. Une piste qui, en raison de l’altitude (environ 660 mètres au-dessus du niveau de la mer), génère moins de charge et de résistance aérodynamique ; de temps au tour bas et cela pénalise beaucoup les freins.

Sur le sec, il sera roulé avec des pneus de la gamme intermédiaire de composés -C2 (dur, reconnaissable à la bande blanche), C3 (medium, bande jaune) et C4 (tendre, rouge) -, en essais libres qui démarre cette vendredi et s’achèvera samedi. Quelques heures avant les qualifications, qui commanderont l’entraînement de départ pour la course de dimanche.

Verstappen a remporté, avant la pandémie de covid-19, le précédent Grand Prix du pays (2018 et 2019). Mais depuis le retour de la République alpine au calendrier, en 2014, le reste des courses a été remporté par toutes les Mercedes.

Profitez de toute la saison de Formule 1 sur DAZN. Inscrivez-vous et commencez un mois gratuit. Puis 9,99 € par mois sans permanence.

Y compris les deux de l’année dernière : le Finlandaiss Valtteri Bottas a remporté le Grand Prix d’Autriche ; et Hamilton de Styrie, dans lequel il a posé la première pierre de ce qui a fini par être son septième titre. Avec lequel il a égalé le record historique de l’allemand Michael Schumacher.

Alors la lutte entre ‘Mad Max’ et ‘Sir’ Lewis, Red Bull et Mercedes, promet de maintenir l’excitation au cours de ces deux prochaines courses.

Share