Verstappen remporte le 1er tour en Autriche

Laura Lopez Albiac

27/06/2021

Le à 19:05 CEST

Max verstappen (Red Bull) a su profiter du « facteur » local et a imposé sa loi aux Grand Prix de Styrie, la première des deux manches du calendrier au Red Bull Ring de Spielberg. Le pilote néerlandais, qui a déjà gagné dans ce scénario, propriété de la société de boissons énergisantes, en 2018 et 2018, a remporté sa quatrième victoire de la saison, la deuxième consécutive, s’étendant à 18 points son revenu en tête de la Coupe du monde par rapport à Lewis Hamilton (Mercedes).

Le pouls intense face à V cette annéeerstappen et Hamilton C’est moins spectaculaire cette fois, puisque le leader Red Bull a été acharné de bout en bout et n’a pas laissé la moindre option à Hamilton, qui a terminé deuxième, 35 secondes, avec Bottas complétant le podium pour Mercedes.

Sortie propre

Verstappen a débuté en pole pour la troisième fois cette saison et a maintenu la position malgré l’attaque de Lewis, plus rapide dans sa réaction mais bloqué par le Néerlandais. Perez a été associé à Norris, alternant en troisième position et Alonso a gagné une place après l’incident dans la zone médiane entre Gasly et Leclerc, qui mit fin prématurément à la carrière du Français d’Alpha Tauri et envoya le Monégasque au box pour réparer les dégâts de la Ferrari. SainzPendant ce temps, il remonte de trois places pour se placer dans la zone des points.

Seuls les Mercedes et Verstappen ont réussi à passer la Q2 avec les médias, ils étaient donc les seuls à avoir commencé avec les jaunes Pirelli, tandis que les sept autres pilotes Q3 l’ont fait avec la gomme tendre. La stratégie des arrêts a laissé quelques doutes, contrairement à la météo, avec peu de chance de pluie.

Quand les « écuyers » de Red Bull et Mercedes, Pérez et Bottas ont laissé Norris (McLaren) derrière, le Mexicain a imposé son meilleur rythme par rapport au Finlandais, alors qu’en avance, Verstappen progressivement étendu son avantage sur Hamilton (4,5 secondes). Les deux ont commencé à montrer de légers problèmes de dégradation après 20 tours, mais voyant les bonnes performances du pneu tendre, ils ont pu serrer les médias sans restrictions. Lewis Il a eu une première frayeur lorsqu’il a perdu l’arrière de son W12 en rasant le gravier.

Bottas et Mercedes frappent

Red Bull a ouvert le « feu » des arrêts (v.27) faire entrer le ‘tchèque‘, mais avant un ‘pit stop’ extrêmement lent, Mercedes a lancé un ‘undercut’ réussi avec Bottas, qui est revenu en piste devant le Mexicain. Le prochain arrêt était Hamilton, sans aucune option avant Max, qui a répliqué avec un arrêt très rapide et a conservé son avantage, dépassant les 4 secondes. Tous les favoris ont roulé sur le dur Pirelli avec l’intention de continuer jusqu’au bout, avec 40 tours d’avance.

Alors que Leclerc Il a tenté le retour après son premier contact avec Gasly, Carlos Sainz Il a également brillamment progressé du treizième sur la grille à sixième après la danse de sauvegarde. Fernand alonso, qui a commencé huitième, n’a pas pu arrêter la progression de Leclerc et il a pris la neuvième place finale, ce qui lui laisse pour la troisième course consécutive dans les points avec l’Alpine.

Profitez de toute la saison de Formule 1 sur DAZN. Inscrivez-vous et commencez un mois gratuit. Puis 9,99 € par mois sans permanence.

Verstappen a franchi la ligne d’arrivée avec une distance confortable sur Hamilton (35″), qui s’est arrêté dans les dernières barres de la course pour marquer le point du meilleur tour qu’il a réalisé. Valtteri Bottas, dans sa meilleure performance depuis le GP d’Espagne, organisé le 9 mai à Barcelone, a bouclé un podium qui restitue l’atmosphère raréfiée chez Mercedes. Dans l’ensemble, Red Bull continue de mener les championnats des pilotes et des équipes et le week-end prochain, il aura une nouvelle opportunité sur le circuit local, où se déroule le GP d’Autriche.

Qualifications GP de Styrie (71 tours)

1. Max Verstappen (Red Bull) 1 : 22’18 » 925

2. Lewis Hamilton (Mercedes) 35″743

3. Valtteri Bottas (Mercedes) 46 « 907

4. Sergio Pérez (Red Bull) 47 « 434

5. Lando Norris (McLaren) à 1 tour

6. Carlos Sainz (Ferrari) 1 tour

7. Charles Leclerc (Ferrari) 1 tour

8. Lance Stroll (Aston Martin) à 1 tour

9. Fernando Alonso (Alpin) à 1 tour

10. Yuki Tsunoda (AlphaTauri) à 1 tour

11. Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) 1 tour

12. Sebastian Vettel (Aston Martin) 1 tour

13. Daniel Ricciardo (McLaren) à 1 tour

14. Esteban Ocon (Alpin) 1 tour

15. Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) 1 tour

16. Mick Schumacher (Haas) à 2 tours

17. Nicholas Latifi (Williams) à 3 tours

18. Nikita Mazepin (Haas) à 3 tours

Retiré:

George Russell (Williams)

Pierre Gasly (Alpha Tauri)

Un tour rapide:

Lewis Hamilton (Mercedes) 71e à 1.07.058

Voici comment se déroule la Coupe du monde (8 sur 23)

1. Max Verstappen (NED) 156 points

2. Lewis Hamilton (GBR) 138

3. Sergio Pérez (MEX) 96

4. Lando Norris (GBR) 86

5. Valtteri Bottas (FIN) 75

6. Charles Leclerc (MON) 58

7. Carlos Sainz (ESP) 50

8. Pierre Gasly (FRA) 37

9. Daniel Ricciardo (AUS) 34

10. Sébastien Vettel (ALE) 30

11. Fernando Alonso (ESP) 19

12. Lance Promenade (CAN) 14

13. Esteban Ocon (FRA) 12

14. Yuki Tsunoda (JAP) 9

15. Kimi Räikkönen (FIN) 1

16. Antonio Giovinazzi (ITA) 1

17. George Russell (GRB) 0

18. Mick Schumacher (ALE) 0

19. Nikita Mazepin (RUS) 0

20. Nicolas Latifi (CAN) 0

ÉQUIPEMENT

1. Red Bull 252 points

2. Mercedes 212

3. McLaren 120

4. Ferrari 108

5. Alpha Tauri 46

6. Aston Martin 44

7. Alpin 31

8. Alfa Roméo 2

9. Williams 0

10. Haas 0

Share