Villarreal face au dilemme des rotations

16/09/2021 à 14:36 ​​CEST

.

Villarreal fait face à un calendrier rempli de matchs jusqu’au prochain arrêt de l’équipe nationale en octobre, au cours duquel les jaunes devront jouer six matchs au cours des trois prochaines semaines, une accumulation de matchs dans laquelle l’équipe envisage de recourir à des rotations dans ses onze, comme c’était le cas. fait la saison dernière avec Unai émeri sur le banc.

Cependant, cette saison, il semble que l’entraîneur ait un dilemme, puisque l’année dernière les rotations ont été faites en Ligue Europa, ce qui a permis à l’équipe de départ de la Ligue de se reposer et de donner des opportunités aux plus jeunes et aux moins habituels, alors qu’au présent Bien sûr, il dispute la Ligue des champions.

Ainsi, l’idée semble être de miser sur l’équipe habituelle dans la plus haute compétition européenne, dans laquelle l’usure des joueurs est également plus élevée, ce qui exige plus de l’équipe.

C’est donc la première fois que l’entraîneur de l’équipe de Villarreal devra décider quoi faire des changements et des rotations, puisque l’accumulation des matchs arrive.

Le doute arrive pour voir ce qui va décider Émeri Dans ces trois matches de Ligue qui viennent, puisqu’après l’effort avec l’Atalanta, il faudra voir s’il y a des changements spécifiques ou un pari pour une rotation plus exagérée.

Le club a beaucoup misé sur l’arrivée de joueurs pour renforcer l’effectif, ce qui fait qu’il y a beaucoup de joueurs de haut niveau qui attendent toujours leur opportunité.

Il suffit de voir que le onze inhabituel pourrait être formé par Asenjo en tant que gardien de but, Mario, Mandi, Alberto Moreno, Estupiñán ou Peine comme défenses; un milieu de terrain avec Iborra, Coquelin ou Moi Gomez, et avec Paco Alcácer ou Danjuma comme en avant.

De plus, pour le moment, l’équipe a des victimes de Dani raba et Samu chukwueze, qui ne sera pas pour cette série de rencontres.

Share