in

Vince Holdings réduit ses pertes au premier trimestre – WWD

Vince Holdings Corp. a réduit sa perte au premier trimestre et a fait état de progrès dans ses efforts de reprise et d’une forte demande pour ses produits.

L’exploitant des marques contemporaines Vince, Rebecca Taylor et Parker a mis en œuvre plusieurs stratégies de croissance, parmi lesquelles l’accélération des ouvertures de magasins et de points de vente, l’accent mis sur la vente à plein prix et l’extension de son programme de location, a déclaré à WWD le directeur général Jack Schwefel dans un communiqué. interview jeudi, juste après que la société a annoncé une perte nette de 11,6 millions de dollars pour le premier trimestre clos le 1er mai, contre une perte nette de 48,2 millions de dollars pour la même période l’an dernier.

La perte d’exploitation était de 7,1 millions de dollars comparativement à une perte d’exploitation de 49,4 millions de dollars pour la même période l’an dernier. À l’exclusion des coûts associés aux charges de dépréciation d’actifs hors trésorerie, la perte d’exploitation ajustée au premier trimestre de l’exercice 2020 était de 22,5 millions de dollars.

Les ventes nettes ont augmenté de 47,5% à 57,5 ​​millions de dollars, contre 39 millions de dollars à la même période l’année dernière, reflétant une augmentation de 76,3% des ventes de la marque Vince et une baisse de 33,6% de Rebecca Taylor et Parker. La société a suspendu le développement d’un nouveau produit pour Parker, ce qui a contribué à environ les deux tiers de la baisse des ventes de ces deux marques. “C’est une pause, mais nous savons que nous y retournerons”, a déclaré Schwefel à WWD. « Nous en avons assez dans notre assiette en ce moment. Nous ne le laissons pas aller si longtemps que les gens l’oublient.

La société devient agressive avec l’ouverture de magasins cette année, avec 19 ensembles, dont quatre déjà ouverts. Le groupe comprend sept magasins Vince et trois points de vente Vince ; quatre magasins de détail Rebecca Taylor et cinq points de vente Rebecca Taylor. La société recherche des « baux à court terme et à faible investissement » et profite de plus d’emplacements et de conditions plus favorables avec les propriétaires qui se sont manifestés pendant la pandémie.

Les maillots de bain sont une nouvelle catégorie pour Vince, qui vend des articles exclusifs grâce à une collaboration avec Nu Swim. « Nous sommes satisfaits des résultats. Nous reverrons nager, que ce soit dans le cadre d’une collaboration ou que nous l’assumions nous-mêmes », a déclaré Schwefel.

Vince a modifié son marketing pour que le message se concentre sur le port du travail et les sorties, après s’être concentré sur le confort et les styles à la maison. Il s’est également déplacé des ventes vers une plus grande messagerie à prix plein. “Cette année offre une réinitialisation et la possibilité d’être moins promotionnel que nous ne l’avons été par le passé.” Notamment, le taux de marge brute était de 44,3 pour cent au dernier trimestre, contre 41 pour cent à la même période l’an dernier.

Dans un grand projet d’investissement, Vince Holdings met à niveau son système de point de vente au profit des magasins et de l’activité numérique et « nous rend plus omnicanaux », a déclaré Schwefel.

Lors d’une conférence téléphonique, Schwefel a déclaré qu’avec le commerce électronique, « Nous observons une croissance. Nous aimerions en voir beaucoup plus sur Internet… Les problèmes portuaires en Chine et en Californie nous ont clairement affectés.

Il a également exprimé une certaine frustration face aux clients grossistes qui achètent moins, mais a ajouté que la situation est en train de remédier dans une certaine mesure.

Pour stimuler le côté e-commerce de l’entreprise, un directeur du marketing et du numérique a été embauché et sera annoncé dans deux semaines. C’est un nouveau poste dans l’entreprise.

La société vient de relancer la collection Rebecca Taylor “avec des catégories supplémentaires pour en faire une ligne de mode complète, une attitude très élevée et des prix repensés”, a déclaré Schwefel.

En outre, la société fait progresser son activité de location, avec la relance de Vince pour femmes fin juin, la relance de Rebecca Taylor pour femmes fin août et le lancement de la location pour hommes Vince fin août pour la première fois. Une nouvelle fonctionnalité appelée Borrow sera lancée pour les deux marques fin août, permettant des locations sans abonnement payant.

“Nous sommes satisfaits du rythme de reprise de notre activité alors que nous commençons à sortir de la pandémie avec une amélioration séquentielle significative de nos performances financières”, a déclaré Schwefel dans un communiqué qu’il a publié après la fermeture du marché.

« La forte demande des consommateurs pour le luxe sophistiqué et sans effort de la marque Vince se reflète dans nos tarifs de vente au détail et en gros.

« Pour l’avenir, nous tirerons parti de l’élan de la marque tout en continuant à faire progresser nos stratégies de croissance mondiale. Chez Rebecca Taylor, nous sommes très encouragés par la réponse positive à la relance, sur le thème Le romantisme redéfini. Je reste enthousiasmé par le potentiel à plus long terme de cette marque car les stratégies que nous utilisons, qui sont similaires à celles qui ont conduit au redressement réussi de la marque Vince, commencent à montrer des signes encourageants. Dans l’ensemble, notre objectif restera de faire avancer nos initiatives tout en maintenant la discipline dans la façon dont nous exploitons l’entreprise pour une croissance rentable à long terme. »

Un look de la collection pré-printemps 2022 de Vince.

4 principales transactions boursières du vendredi : CHWY, RH, PLAY, NFLX