Voici le plan de l’extrême gauche pour prendre le contrôle de chaque Cour fédérale sur l’objection républicaine ⋆ .

par Varun Hukeri, The Daily Caller:

Les progressistes ont longtemps préconisé de regrouper la Cour suprême, mais un plan récent proposé par des militants judiciaires d’extrême gauche appelle les sénateurs démocrates à ajouter des centaines de nouveaux juges fédéraux aux tribunaux inférieurs grâce à la tactique procédurale de la réconciliation.

Samuel Moyn, professeur à la Yale Law School, et Aaron Belkin, directeur de Take Back the Court, ont envoyé une note le 29 mars au chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, et à d’autres démocrates du Sénat en faveur de l’expansion des tribunaux fédéraux d’appel et de district par la réconciliation.

LA VÉRITÉ VIT sur https://sgtreport.tv/

La réconciliation est une procédure parlementaire qui permet au Sénat d’adopter des lois affectant le budget – y compris des mesures fiscales et de dépenses – avec seulement une majorité simple et aucune option d’obstruction.

Les démocrates du Sénat avaient auparavant utilisé la réconciliation pour adopter le programme de secours COVID-19 début mars sans un seul vote républicain. Les démocrates envisageraient à nouveau la réconciliation pour faire passer le plan d’infrastructure du président Joe Biden. (CONNEXES: Le sénateur admet que les démocrates utiliseront une tactique procédurale pour adopter un projet de loi sur les infrastructures sans républicains)

Le chef de la majorité au Sénat, Charles Schumer (D-NY), rejoint par le sénateur Richard Durbin (D-IL), le sénateur Ben Cardin (D-MD) et la sénatrice Patty Murray (D-WA) tient une conférence de presse le 23 mars 2021 à Washington, DC (Kevin Dietsch-Pool / .)

La règle Byrd est l’un des obstacles que les défenseurs des tribunaux doivent surmonter. Proposée par le regretté sénateur Robert Byrd en 1985, la règle a été formellement incorporée dans la loi sur le budget du Congrès en 1990 avec l’intention d’empêcher les sénateurs d’abuser de la réconciliation en ajoutant des questions «étrangères» dans la législation budgétaire.

La règle Byrd accorde au parlementaire du Sénat, un fonctionnaire strictement non partisan, le pouvoir de déterminer si les mesures contenues dans un projet de loi de réconciliation satisfont aux six critères imposés par la règle. Une mesure législative élargissant les tribunaux fédéraux devrait spécifiquement satisfaire à la norme du «purement accessoire».

La norme «purement accessoire» confirme que les mesures non budgétaires ne peuvent pas être incluses dans le rapprochement si elles n’ont pas un impact direct sur le budget, ou si son impact est «simplement accessoire» et non un effet escompté de la mesure, selon une analyse juridique de la règle Byrd par la Heritage Foundation.

Déterminer si un élément non budgétaire répond à la norme est souvent difficile parce que la règle Byrd ne spécifie pas ce que signifie «simplement accessoire» et que son interprétation a historiquement varié selon le parlementaire du Sénat, a noté la Heritage Foundation.

La norme a notamment été utilisée pour annuler une proposition d’abrogation du mandat individuel d’Obamacare lorsque les républicains ont envisagé une réforme fiscale en 2017, selon le Washington Post. Le parlementaire du Sénat a déterminé que l’élimination du mandat individuel était «purement accessoire», car elle n’affectait pas intentionnellement le budget.

En savoir plus @ DailyCaller.com