Votre argent: un marché en croissance pour les obligations municipales en Inde

Bien sûr, dans la pratique, il est probable que le gouvernement de l'État concerné le renfloue, s'il devait y avoir des problèmes liés au remboursement de ces obligations.Bien sûr, dans la pratique, il est probable que le gouvernement de l’État concerné le renfloue, s’il devait y avoir des problèmes liés au remboursement de ces obligations.

Par Sunil K. Parameswaran

Les obligations municipales ou «Munis» sont un type très populaire de titres à revenu fixe aux États-Unis. Ces obligations sont des titres de créance émis par des gouvernements locaux ou des municipalités aux États-Unis. Ils sont susceptibles de devenir plus populaires en Inde avec le temps. Aux États-Unis, il peut y avoir environ deux millions d’émissions Muni en suspens à tout moment. Par conséquent, il pourrait y avoir des problèmes de liquidité. Autrement dit, les personnes qui cherchent à vendre de telles obligations peuvent rencontrer des problèmes pour trouver des acheteurs appropriés à un prix mutuellement acceptable.

Obligations d’État
Les municipalités sont des entités gouvernementales comme le gouvernement central ou fédéral d’un pays et ses gouvernements d’État. Par conséquent, ils ne peuvent pas émettre d’actions de participation. Ainsi, les obligations représentent les seuls titres qu’ils peuvent émettre pour financer leurs dépenses. Pour augmenter les taxes, péages et autres sources de revenus, les communes émettent donc régulièrement des obligations. Contrairement aux gouvernements centraux, qui peuvent toujours imprimer plus d’argent, les municipalités ne le peuvent pas. Par conséquent, ces gouvernements peuvent toujours faire défaut sur la dette. Bien sûr, dans la pratique, il est probable que le gouvernement de l’État concerné le renfloue, s’il devait y avoir des problèmes liés au remboursement de ces obligations.

En outre, les détenteurs de telles obligations peuvent bénéficier d’un allégement fiscal sur les revenus tirés de ces titres. Aux États-Unis, les gouvernements fonctionnent sur le principe de la réciprocité mutuelle. Les titres du gouvernement fédéral sont exonérés de l’impôt sur le revenu des États, tandis que les titres du gouvernement des États sont exemptés de l’impôt sur le revenu fédéral. Parfois, pour les résidents d’un État, le titre peut être exonéré des deux impôts, ce qui en fait un titre exonéré d’impôt. De plus, l’impôt sur le revenu payé au gouvernement de l’État aux États-Unis est une dépense déductible d’impôt lors du calcul de l’impôt fédéral à payer pour l’année.

Les munis peuvent être des obligations à obligation générale (obligations GO) ou des obligations à revenus. Les premiers sont adossés au pouvoir de taxation et aux autres revenus réguliers des communes, tandis que les seconds sont adossés aux revenus d’un projet spécifique. Par exemple, si une municipalité construit un aéroport ou une gare ferroviaire ou construit une nouvelle autoroute, elle peut choisir d’émettre des obligations adossées aux revenus projetés du projet. Les agences de notation qui évaluent ces obligations seront très prudentes.

La politique normale consiste à réduire les revenus projetés et à augmenter les dépenses prévues, par un facteur, puis à évaluer si le projet est toujours financièrement viable. Par exemple, un émetteur de Muni peut avoir prévu que 2,5 millions de passagers utiliseront l’aéroport chaque année. L’agence de notation peut projeter un trafic réduit de 1,5 million de passagers et évaluer si le projet est financièrement viable.

Les obligations municipales sont susceptibles de décoller considérablement en Inde. Avec la philosophie actuelle du marché libre, les municipalités auront du mal à percevoir des impôts au-delà d’un certain point. Les gouvernements centraux et étatiques s’attendront également à ce que ces entités lèvent leurs propres fonds. Les problèmes de Muni sont une solution logique.

L’auteur est PDG, Tarheel Consultancy Services

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt à l’aide du calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.