Votre site Web lent tue la planète

J’ai lancé ma juste part de sites Web. Je sais comment créer une copie de site Web qui convertit, comment créer une excellente expérience utilisateur et comment optimiser pour les moteurs de recherche. Mais une chose à laquelle je n’ai jamais pensé est l’impact des sites Web sur l’environnement.

Je suppose que la plupart des gens n’y ont pas beaucoup réfléchi, mais avec tous les récents incendies de forêt, les conditions météorologiques extrêmes et les nouvelles sombres sur le changement climatique, nous devrions peut-être le faire.

Je ne suis pas un médecin qui sauve des vies ou un photojournaliste qui prend des photos en première ligne. Je fais du marketing. Alors que certains pourraient dire que mon travail rend le monde pire (évidemment, je ne suis pas d’accord, compte tenu du nombre de mes clients qui visent à rendre le monde meilleur), il existe de petites façons dont je peux contribuer à un changement positif.

En ce qui concerne l’environnement, considérons d’abord l’impact de notre travail.

Internet et consommation d’énergie

Nous sommes au milieu de la quatrième révolution industrielle, rendue possible par Internet et la transformation numérique. Notre quotidien moderne dépend d’Internet, mais à quel prix ?

Pour la planète, la pandémie a été une arme à double tranchant. Nous avons constaté des améliorations spectaculaires de la qualité de l’air lorsque le verrouillage était le plus strict et que beaucoup d’entre nous ne se rendaient plus au travail. Nous avons également constaté une énorme augmentation du trafic Internet, les entreprises se tournant vers les appels Zoom et la collaboration numérique. Les magasins ont fermé et les gens se sont tournés vers les achats en ligne en nombre record, Statistique Canada faisant état d’une augmentation de 110 % d’une année sur l’autre en mai 2020 tout en atteignant un chiffre d’affaires record de 3,9 milliards de dollars le même mois. Mis à part le confinement, notre dépendance à Internet ne fera que croître, tout comme son impact sur l’environnement.

Alors que le trafic Internet devrait doubler d’ici 2022, l’Agence internationale de l’énergie prévoit que la technologie des communications sera responsable de plus de 20 % de la consommation totale d’énergie et pourrait émettre jusqu’à 5,5 % des émissions mondiales de carbone d’ici 2025. Yikes.

Alors, que pouvez-vous y faire?

Évaluez votre site Web

Vous ne pouvez pas réparer quelque chose si vous ne savez pas ce qui est cassé. Pour travailler vers un site Web plus écologique, commencez par Ecograder.com.

On dirait que nous avons du travail à faire.

Améliorez ce que vous pouvez

Choisissez un hébergeur écologique

Il existe différents niveaux d’hébergement écologique. L’hébergeur que nous utilisons, Pantheon, achète des crédits d’énergie renouvelable. Si vous vouliez aller encore plus écologique, trouvez un hôte 100% alimenté par des énergies propres ou renouvelables.

Réduire le code supplémentaire

Vous n’avez pas besoin d’un développeur pour commencer. Gagnez rapidement en supprimant les plugins que vous n’utilisez plus (vous devriez le faire régulièrement quel que soit l’environnement) et les balises de suivi supplémentaires dans Google Tag Manager. Il existe également de nombreux plugins et convertisseurs qui peuvent minimiser votre code.

La réduction de votre code en supprimant les caractères superflus peut le compresser jusqu’à 95 % sans affecter le fonctionnement réel du code.

Utiliser le multimédia de manière sélective

Le Web est un lieu visuel où de grandes et belles images sont devenues une esthétique clé. Pour créer un site Web plus écologique, essayez de saisir de grandes images avec CSS et évitez d’utiliser trop de vidéos

Optimisez ces images avec WebP

Si vous avez testé votre site Web avec PageSpeed ​​Insights, vous avez probablement remarqué que l’un des moyens les plus rapides d’améliorer la vitesse de chargement consiste à utiliser des formats d’image « nouvelle génération » comme WebP. Si vous utilisez WordPress, la version 5.8 prend en charge nativement les fichiers image WebP, qui sont en moyenne 30 % plus petits que les JPEG ou les PNG.

WebP est un format d’image moderne qui fournit une compression améliorée sans perte et avec perte pour les images sur le Web. Les images WebP sont environ 30 % plus petites en moyenne que leurs équivalents JPEG ou PNG, ce qui se traduit par des sites plus rapides qui utilisent moins de bande passante.

Vous ne savez pas comment convertir vos images en WebP ? Essayez ce plugin Photoshop d’Adobe. Vous n’utilisez pas Photoshop ? Il existe de nombreux convertisseurs disponibles en ligne avec ces plugins WordPress.

JPG et PNG minuscules

Si, pour une raison quelconque, vous devez utiliser des fichiers JPG ou PNG, vous pouvez exécuter vos fichiers via TinyJPG ou TinyPNG pour réduire considérablement leur taille. Alternativement, vous pouvez utiliser un plugin d’optimisation d’image comme SMUSH sur votre site WordPress.

Simplifiez la structure de votre site

Ne compliquez pas la tâche de vos utilisateurs pour trouver les informations dont ils ont besoin. Non seulement c’est une mauvaise expérience utilisateur, mais cela amène les utilisateurs à charger plus de pages, et donc à utiliser plus d’énergie.

Ce n’est pas que de mauvaises nouvelles

De grandes entreprises comme Google investissent dans l’énergie propre et rendent compte publiquement de leurs progrès et de leurs découvertes. Espérons que cela établira une norme à suivre pour les autres.

Ce qui est bon pour l’expérience utilisateur est bon pour la planète. Gagnant-gagnant !

Il est rare qu’un site Web respectueux de l’environnement figure en bonne place sur la liste des priorités (s’il figure même sur la liste), mais qu’en est-il de l’amélioration de l’expérience utilisateur ? Avec 53% des utilisateurs mobiles qui quittent les sites Web qui prennent plus de 3 secondes à charger, avoir un site à chargement rapide peut changer la donne. Heureusement pour vous et la planète, la plupart de ces conseils verts permettent de faire exactement cela.

Avec les spécialistes du marketing à l’avant-garde de la conception d’une grande partie d’Internet, je peux peut-être avoir un impact positif après tout, un site Web à la fois.

Share