Vous investissez dans des actions étrangères? Vous devez être conscient de ces choses

Bourse, bourse des actions, Nifty 50, Sensex, sensex, nifty, bourse, Google, Amazon, Facebook, Apple, Tesla, investissement, planification financière, conseils intelligents sur la planification financière, nouvel an, 2021, portefeuille d'investissement, plan de remboursement de la dette , cote de crédit, fonds d'urgence, dépôts fixes, FD, taux d'intérêt des dépôts fixes, calculateur de dépôts fixes, taux de dépôt fixe en sbi, planification de la retraite, ULIP, NPS, fonds d'actions, EPF, système national de retraite, PPF, régimes de dette, FD, or, immobilier, seniors, budget 2021, efficacité fiscale, actions, investissement boursier, allocation d'actifs, stratégie d'allocation d'actifs, portefeuille de rééquilibrage, répartition d'actifs, fonds communs de placement, classes d'actifs, actions, dette, équivalents de trésorerie, or, SIP , Les plus grandes leçons d'argent de 2020, leçons d'argent de 2020, Urgence financière, assurance maladie, Patience, diversification, investissement, Covid-19, marché boursier, SIP, fonds communs de placement, MF, investissement dans les fonds communs de placement, stratégies intelligentes pour optimiser les rendements des fonds communs de placement, SIP, plans directs, plans réguliers, plans directs, plans réguliers, fonds communs de placement, MF, placement dans des fonds communs de placement, fonds communs de placement de dette 2020, répartition de l'actif, stratégie de répartition de l'actif, portefeuille de rééquilibrage, répartition de l'actif, fonds communs de placement, catégories d'actifs, actions, dette, équivalents de trésorerie, or , SIP, Les plus grosses leçons d'argent de 2020, leçons d'argent de 2020, Urgence financière, assurance maladie, Patience, diversification, investissement, Covid-19, marché boursier, SIP, Fonds commun de placement, MF, investissement dans les fonds communs de placement, stratégies intelligentes pour optimiser les fonds communs de placement rendements, SIP, plans directs, plans réguliers, plans directs, plans réguliers, fonds communs de placement, fonds communs de placement, fonds communs de placement, économie d'impôt, impôt sur le revenu, moyens intelligents d'économiser de l'impôt, sans faire aucun investissement, prêt immobilier, déductions pour frais médicaux, Déductions pour les frais de scolarité des enfants, contributions EPF avec VPF, loyer, économie d'impôt, impôt sur le revenu, moyens intelligents d'économiser de l'impôt, sans faire aucun investissement, prêt immobilier, déductions pour frais médicaux, déductions pour frais de scolarité des enfants, contributions EPF avec V  PF, louer,Désormais, avec diverses plateformes d’investissement, les investisseurs peuvent facilement ouvrir leur compte de courtage, numériquement.

Il y a eu des défis avec les investissements en raison des opportunités d’investissement limitées, en particulier depuis l’époque du COVID-19. Les experts du secteur affirment que les préjugés nationaux ont clairement piqué les investisseurs en Inde et que depuis la pandémie, lorsque les marchés intérieurs ont commencé à se débattre, les marchés américains sont restés résilients et florissants, ce qui a incité les investisseurs à s’intéresser sérieusement aux marchés étrangers.

Jusqu’à récemment, seuls les HNI (High Net-Worth Individuals) et certains autres investisseurs sophistiqués étaient en mesure d’investir à l’échelle mondiale, à la fois en raison des coûts et de la complexité associés. Par conséquent, seulement 0,1 pour cent environ de la richesse financière de l’Inde était diversifiée à l’échelle mondiale.

Cependant, maintenant que diverses plates-formes offrent la possibilité d’investir à l’échelle mondiale, offrent une allocation de portefeuille pour les investisseurs, ainsi qu’une sensibilisation accrue à l’investissement mondial, de plus en plus d’investisseurs se tournent vers cet espace. Désormais, avec diverses plates-formes d’investissement de ce type, les investisseurs peuvent facilement ouvrir leur compte de courtage par voie numérique.

Suresh Surana, fondateur de RSM India, déclare: «L’investissement dans des actions étrangères est l’un des meilleurs moyens de diversifier le portefeuille et également d’investir dans certaines actions étrangères très performantes. C’est une façon de participer à certains des géants mondiaux tels que Microsoft / Apple / Google / Tesla / Amazon ainsi que des entreprises conventionnelles. Cela se traduit par une réduction de votre risque pays et de votre risque de change car à l’heure actuelle, la plupart des investissements détenus par les Indiens résidents sont en Inde et en roupies indiennes. “

Cependant, lorsqu’il investit dans des actions étrangères, il y a certaines choses dont un investisseur doit se méfier;

Sélection du pays et de la devise – Lorsqu’ils investissent dans un pays étranger, les investisseurs doivent comprendre les risques associés au pays où la société investie est basée et à la bourse par l’intermédiaire de laquelle l’investissement est effectué. Surana dit: «Il y a des risques géopolitiques, des risques macro-économiques et des risques de secteur ou de gouvernance spécifiques à l’entreprise, qui doivent être pris en compte.»

De même, le risque de change lié aux fluctuations des taux de change est inévitable. Les experts affirment que la fluctuation des taux de change pourrait augmenter les bénéfices de l’investisseur et grignoter les bénéfices. Par conséquent, il est suggéré que les rendements globaux visés devraient tenir compte de ce risque de fluctuation des taux de change tout en investissant dans des actions étrangères. Surana dit: «Il est préférable d’investir dans des devises telles que le dollar américain ou l’euro, sauf si vous avez une compréhension approfondie de la devise ou du pays en question.»

Système de transfert de fonds libéralisé (LRS) dans le cadre de la FEMA pour l’investissement dans des actions étrangères par des particuliers résidents – Dans le cadre du Liberalized Remittance Scheme (LRS) de la Reserve Bank of India (RBI), les investissements de portefeuille dans des actions ou des obligations étrangères à l’étranger sont autorisés dans le cas des Indiens résidents, dans lesquels les envois de fonds jusqu’à 250 000 USD pour chaque exercice sont autorisés.

Prise en compte de la perception de l’impôt à la source (TCS) – Chaque investisseur résident indien qui investit dans les actions étrangères sous LRS est soumis à une taxe perçue à la source (TCS) à 5 pour cent si le montant remis dépasse le seuil de Rs 7 lakhs au cours d’un exercice particulier. Ces TCS seraient collectés par la banque concessionnaire autorisée dans le cadre du système LRS tout en effectuant le versement sur le paiement dépassant Rs 7 lakhs. Notez que, le taux de TCS peut être encore augmenté à 10 pour cent, en cas de non-disponibilité de PAN ou Aadhar. Cependant, le montant de TCS collecté peut être réclamé par l’investisseur au moment du dépôt de sa déclaration de revenus en Inde.

Coûts de transaction – L’investisseur peut également devoir payer des frais de transaction importants lorsqu’il investit dans des actions étrangères. Selon Surana, «les coûts de transaction facturés par les courtiers pour l’investissement dans des actions étrangères sont comparativement plus élevés que les coûts de transaction pour l’investissement dans des actions indiennes.»

Obtenez en direct les cours des actions de l’ESB, de la NSE, du marché américain et de la dernière valeur liquidative, du portefeuille de fonds communs de placement, consultez les dernières nouvelles des introductions en bourse, les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt par calculateur d’impôt sur le revenu, connaissez les meilleurs gagnants du marché, les meilleurs perdants et les meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et rester à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.