Wenger, prêt à « prendre le risque » d’une Coupe du monde tous les deux ans

24/09/2021 à 13:48 CEST

.

Arsène Wenger a assuré qu’il était prêt à « prendre le risque » d’organiser une Coupe du monde tous les deux ans car le résultat est de rendre le football meilleur.

L’ancien sélectionneur français, qui exerce désormais les fonctions de directeur du développement du football au sein de la FIFA, est le promoteur du nouveau calendrier du football qui vise à regrouper les éliminatoires des équipes nationales en un seul mois et à disputer la Coupe du monde tous les deux ans à partir de 2026.

« Le risque est d’améliorer le football, donc je suis prêt à le prendre », a-t-il déclaré. Wenger dans une interview à la BBC. « Le calendrier actuel n’est pas clair, ce n’est pas simple, ce n’est pas une manière moderne d’organiser une saison. Ce qui est absolument fou pour les joueurs, c’est les déplacements continus, le décalage horaire… Réduire la phase de qualification, les joueurs et les clubs bénéficiera », a-t-il déclaré Wenger, qui a également défendu que la Coupe du monde ne perdrait pas de sa valeur puisqu’elle a lieu tous les deux ans.

« La Coupe du monde est un événement tellement important qu’elle ne perdra pas la face. Les joueurs veulent être les meilleurs au monde et ils veulent l’être chaque année. Ce n’est pas une question d’ego. On m’a demandé d’aider à la conception. le calendrier de demain et je consulte tout le monde. »

Share